Banlieues Bleues 2017 : les premiers noms

Banlieues Bleues dévoile sa programmation. Le 34e festival aura lieu du 3 au 31 mars 2017.

Le jazz, ADN du festival, s’incarnera sous les formes les plus variées avec, entre autres, l’hommage à Art Blakey revendiqué par le batteur-fondateur de l’afrobeat Tony Allen, le quintette KCS (Kansas City Sessions) de Lester Young réincarné par Noël Akchoté et Mary Halvorson, le retour tout soul du contrebassiste William Parker avec son Organ Quartet, le gâteau d’anniversaire des new-yorkais The Jazz Passengers de Roy Nathanson, le nouveau quartette Ida Lupino du pianiste italien Giovanni Guidi avec Louis Sclavis, la suite du laboratoire de Vincent Courtois sur les Démons de Tosca…

La créativité de la nouvelle scène française sera à nouveau à l’œuvre, avec notamment la création-surprise Péplum née de l’imagination de Théo Ceccaldi et Fantazio, l’épopée cubaine ¿Que Vola ? du tromboniste Fidel Fourneyron, la rencontre-choc de la flûtiste Naïssam Jalal avec le batteur Hamid Drake, le nouveau répertoire de l’Ensemble Art Sonic de Sylvain Rifflet et Joce Mienniel, un second projet Lips on Fire de Journal Intime en sextette…

Le festival mettra en lumière nombre de pépites : la création musicale et multimédia Twice The First Time du rappeur Napoleon Maddox, l’électro-jazz follement intrigante du néerlandais Jameszoo, les irrésistibles rythmiques des DJs lisboètes du collectif Principe Discos, le Kit de Survie de Serge Teyssot-Gay entouré de Mike Ladd, Akosh S. et Médéric Collignon

La clôture du festival, le 31 mars, rassemblera trois sensations qui sont en train de révolutionner les musiques arabes actuelles : la Mauritanienne Noura Mint Seymali, les Tunisiens Bargou08 et les Egyptiens Islam Chipsy & Eek.

La programmation intégrale en janvier sur BANLIEUES BLEUES