Jim Black

Malamute

Jim Black (dms, sampler), Óskar Guðjónsson (ts), Elias Stemeseder (cla), Chris Tordini (b),

Distribution / Label : Intakt/Orkhestra

Jim Black fait du Jim Black, c’est le moins qu’on puisse attendre de lui. Entouré d’un quartet où domine l’électricité (clavier extatique du fidèle Elias Stemeseder, basse lourde mais souvent parcimonieuse de Chris Tordini), le batteur de AlasNoAxis déroule ses toiles de fond vaporeuses et ses textures post-rock à l’envi dans des morceaux courts. Le saxophone ténor d’Óskar Guðjónsson, rond et sans heurts, dessine à petites touches un paysage chaleureux (« Almost Awake »). Celui-ci peu à peu se mue en visions hallucinées (« Chase Rabbit ») avant de devenir franchement inquiétant lorsque la batterie se décide à se faire moins lancinante et à fouiller dans la gamme de sons altérés et de frappes sèches (« Pugged »). C’est dans ce dernier exercice que Jim Black est le plus à l’aise. Dommage que cela arrive aussi tard dans l’album.