Label participatif pour le pianiste Yonathan Avishai

Communiqué :

Après le succès public et critique de l’album John Coltrane : A Love Supreme du Dal Sasso/Belmondo Big Band, jazz&people accueille le pianiste franco-israélien Yonathan Avishai afin de l’aider à publier son premier album en trio.

Remarqué auprès de son ami le contrebassiste Omer Avital, avec qui il vient tout juste d’achever une tournée, Yonathan Avishai possède un style original qui réactive les éléments principaux du jazz — le swing, le blues, l’improvisation — de manière très personnelle. Marqué par l’influence de musiciens tels que John Lewis, Duke Ellington ou Ahmad Jamal, pianistes de la note juste au jeu économe, il revient aux fondements et à l’essence du trio, en étroite complicité avec le contrebassiste Yoni Zelnik et le batteur Donald Kontomanou. Sous le concept de Modern Times une réflexion sur les cycles, le son et le jeu de la musique qui lui sert à élaborer un univers dont l’originalité s’impose en quelques notes.


JPEG - 25.8 ko

Représentant de la nouvelle vague du jazz israélien, Yonathan Avishai s’est fait connaître au sein du groupe Third World Love, dont il était l’un des membres fondateurs avec le trompettiste Avishai Cohen, le contrebassiste Omer Avital et le batteur Daniel Freedman (cinq albums à leur actif). Camarade d’adolescence de musiciens tels que le saxophoniste Eli Degibri, il a fait ses débuts à Tel Aviv où il a eu l’occasion d’accompagner des jazzmen tels que Walter Blanding ou Marcus Printup, et a reçu les conseils du saxophoniste américain Arnie Lawrence, installé à Jérusalem, où il devint le mentor de nombreux musiciens israéliens. Parallèlement au quintet d’Omer Avital, Yonathan se produit avec The Three Cohens, le groupe qui réunit sur scène l’incroyable fratrie Cohen (Yuval, Anat et Avishai). Son confrère et compatriote Yaron Herman a déclaré au sujet de son talent : “Yonathan est un de ces rares musiciens véritablement imprévisibles… Il donne toujours l’impression d’être libre et de pouvoir transformer tout en jeu.”

Premier label de jazz participatif français, jazz&people se veut une réponse à la crise du disque et un dispositif d’accompagnement pour les artistes qui sont les producteurs de leurs disques. Ce label pépinière aide les musiciens à faire croître leur projets en leur assurant conseil, visibilité et distribution. Il s’appuie sur une communauté de fans et de mélomanes pour financer des disques de qualité dans un environnement de plus en plus difficile pour les artistes.

A l’heure actuelle, le disque est enregistré, mixé et masterisé. Ingénieur du son réputé (Henri Texier, Bojan Z, Ségal/Cissoko…), Philippe Teissier du Cros a réalisé une prise du son est à la fois riche de détails et d’une grande présence, procurant le sentiment à l’auditeur d’être au cœur du trio.

jazz&people a lancé une campagne sur KissKissBankBank, plateforme de référence du financement participatif de projets artistiques et culturels, afin de faire de ce disque une réalité. Le projet a déjà recueilli plus de 20% d’intentions de dons.

Les contributions récoltées serviront à :

  • fabriquer le disque et lancer sa distribution
  • rémunérer ceux qui ont contribué à la réalisation de l’objet (graphiste, photographe, traducteur…)
  • assurer le lancement de l’album et sa médiatisation

Les artistes ont besoin de nous. Mais, plus encore, nous avons besoin des artistes !