Citizen
Edition du 1er septembre 2014 // Citizenjazz.com / ISSN 2102-5487
Reproduction interdite de tout ou partie d'un texte ou d'une photo sans autorisation de son auteur.

Michel Bachevalier dans le Boudoir de Proust

Carnaval et capharnaüm. Fête et cirque. Voilà qui résume à merveille la démarche de Michel Bachevalier : une musique joyeuse et ouverte sur tous les genres. C’est ainsi que Cafarnal Tribu, un collectif que M. Bachevalier anime sans relâche, passe de la fanfare à la musique contemporaine sans jamais perdre de vue la syncope... Marcel a tout voulu savoir de ce Nîmois à l’âme jazz qui fait danser la garrigue.

  • Ma madeleine...

Une nappe blanche... A question succinte, réponse succinte !

  • Le bonheur musical parfait...

Quand ça sonne paradoxalement juste.

  • En tant que musicien, j’ai été le plus heureux...

Chaque fois que j’ai pu...

  • Le trait principal de ma musique...

La longue quête continue...

  • Si je devais changer une chose dans ma musique...

J’enlèverais des notes.

  • Ma plus grande peur quand je joue

Que ma batterie se disloque... C’est un cauchemar qui me réveille la nuit.

  • Ce que j’ai réussi le mieux dans ma vie musicale...

De belles rencontres, de belles discussions...

  • Mon plus grand regret musical...

Ne pas pouvoir jouer plus souvent.

  • Je rêve de jouer...

Tous les jours.

  • La qualité que je préfère chez un musicien...

La sagesse.

  • Les fautes musicales qui m’inspirent le plus d’indulgence...

Les prises de risques.

  • Mon instrument préféré...

Le champ (chant) illimité de la percussion.

  • Les musiques que j’aime par-dessus tout...

Les musiques ethniques et la musique improvisée.

JPEG - 31.5 ko
Michel Bachevalier © Jeanne Davy
  • Mes héros musiciens...

John Coltrane, André Ceccarelli, Hermeto Pascoal, Egberto Gismonti, Christian Vander, L’Art Ensemble of Chicago, Jack DeJohnette, Elvin Jones, Bernard Lubat... et j’en passe !

  • Mes disques de chevet...

Scatrap Jazzcogne (Lubat ) et Ballads (Coltrane).

  • La chanson que je siffle sous ma douche...

« Dans le port d’Amsterdam »...

  • Ma note favorite...

La note bleue, rose, noire... Celle qui a une couleur en tout cas.

  • En musique, je déteste par-dessus tout...

L’esthétisme.

  • Mes peintres favoris...

Richard Brechet, peintre producteur de jazz qui me paie en tableaux quand il est fauché.

  • Mes films cultes...

Les tontons flingueurs pour les dialogues, et puis un tas de films dont je ne me rappelle pas le nom... Les films de Clint Eastwood réalisateur, par exemple.

  • Mes auteurs favoris...

Jean-Paul Sartre : Les mains sales.

  • Ma boisson préférée...

Le bon vin.

  • Mon plat préféré...

La gardianne, la feijoada, le cassoulet, la bouillabaisse, les plateaux de fruits de mer... La purée au jambon !

  • Mon occupation favorite...

Plaisanter ! Déconner !

  • Le don de la nature que je voudrais avoir...

La patience... Enfin... Un peu plus !

  • Le morceau que je veux pour mon enterrement...

« Dendelo », une de mes compos que j’ai jouée pour des enterrements de copains, un morceau pour voyager...

  • L’état présent de ma démarche musicale...

Des racines et du jazz...

  • Ma devise...

Jouer et faire jouer !

P.-S. :

Voir aussi

par Bob Hatteau // Publié le 1er mai 2006
Extras
A lire aussi à propos de :



Du même auteur : Bob Hatteau

Dans la même rubrique : Portraits