Tribune

Mingus Ah Hum (avec Horace Parlan)

33 + 45 = 78
Chronique actuelle d’un disque 33 tours, ou 45 tours, ou même 78 tours !


Dans les « liner notes » de ce disque fameux, il est dit que « Sur Better Git It In Your Soul, Mingus utilise un motif répétitif et plaintif issu d’un solo d’Horace ». Leur commune formation religieuse avait dû jouer. D’autre part, il est dit aussi que la première fois que Mingus entendit Horace Parlan, il ne remarqua pas tout de suite que le pianiste n’utilisait que deux doigts de sa main droite, suite à une poliomyélite dont il avait été atteint dans son jeune âge.

Un des « musts » du label Columbia, qui atteint des sommes respectables aux enchères aujourd’hui quand il s’agit de la première édition (mono ou stéréo) avec le label noir et rouge aux « six yeux » (six eyes). Pochette de Fujita, qui décline les « art covers » inaugurés par Joan Miró pour le fameux Time Out de Dave Brubeck.

Autre originalité, qui ne fait pas vraiment honneur aux responsables du label, la version de « Fables Of Faubus » qui figure sur ce disque a été expurgée de ses paroles (refusées par les producteurs pour leur caractère insultant), et il faudra attendre quelques mois et un producteur plus libéral et plus engagé (Nat Hentoff) pour voir gravée la version complète avec les échanges parlés entre Mingus et Danny Richmond.

Horace Parlan est mort le 23 février dernier, au Danemark, dont il était devenu résident depuis longtemps. Méconnue, sa carrière l’a conduit des studios de Rudy Van Gelder pour quelques Blue Note fameux et recherchés, jusqu’au label Steeple Chase où il a laissé (au moins) deux superbes duos avec Archie Shepp, consacrés à des blues et des gospels, en passant par de nombreuses participations à des groupes fameux, dont les « workshops » de Charles Mingus auxquels il a été fait allusion plus haut. Un modèle de constance, d’adaptabilité et d’inscription dans le plus profond de la musique de son peuple.