Switch festival, d’une esthétique à l’autre

Depuis toujours le Théâtre de Vanves soutient la création contemporaine et l’émergence : en danse historiquement puis en théâtre depuis une dizaine d’années. La saison dernière, il a ouvert ses portes aux musiques d’aujourd’hui.

Avec le SWITCH festival, qui se déroulera du 16 au 20 mai, le Théâtre de Vanves consacre un nouveau temps fort à aux musiques décalées, inventives, de création, mixées, venues d’ailleurs… En trois soirées, SWITCH festival propose un voyage : d’un univers à l’autre, d’une influence à l’autre, d’une esthétique à l’autre, d’une culture à l’autre.


JPEG - 31.5 ko

Le programme :

Mardi 16 mai : Piano is so mad !
Marina Voznyuk
Rami Khalifé Solo
Fabrizio Rat La Machina
Alessandro Arianti

Jeudi 18 mai
Collectif WARN !NG
Inansae Navis [création]

Soirée de clôture : Samedi 20 mai
Seb Brun : Bann Gayar (France-Réunion)

Le projet, Bann Gayar, proposé par Sébastien Brun, est axé autour du répertoire de Zanmari Baré.
Ce dernier porte habituellement un maloya pur et doux, nuancé, minimal au service d’une voix légèrement voilée, tout en puissance effilée. L’alliage ambitieux de cette musique traditionnelle à l’univers plus expérimental des 4 métropolitains reste évidement tourné vers la transe et l’envoûtement d’où elle tire ses racines. Zanmari est accompagné par deux musiciens de son projet personnel aux percussions et aux choeurs : Stéphane Gaze qui accompagne Danyel Waro, et Mickaël Talpot, un des musiciens les plus sollicités de la Réunion (Lindigo, Oussanousava…). La rencontre de la nouvelle génération du maloya réunionnais et d’une certaine avant-garde.
Ecouter www.sebbrun.com

Fidel Fourneyron : ¿Que Vola ? (France-Cuba)
¿ Que vola ? C’est ainsi que les cubains se disent bonjour. Quoi de neuf ? Et c’est la question qui est posée à ces jeunes défenseurs de cultures bien vivantes et si différentes ; ils inventent sous nos yeux une cérémonie inédite, explosive et aventureuse. Dans ce projet Fidel Fourneyron, tromboniste incontournable de sa génération, relève le défi de mêler la fine-fleur du jazz européen actuel au monde des musiques de transe afro-cubaines.
L’idée est de construire un terrain de jeu entre deux groupes de musiciens issus des nouvelles générations de deux traditions musicales bien différentes et tout autant créatrices : trois rumberos de La Havane et sept jazzmen français. Un travail de collectage et de composition qui reflète les préoccupations et questionnements d’un jeune compositeur et improvisateur d’aujourd’hui, influencé aussi bien par les grands noms de l’écriture orchestrale jazz (Duke Ellington, Gil Evans, Carla Bley, Charles Mingus), les compositeurs contemporains (citons Luciano Berio, Fausto Romitelli ou Harry Partch) mais aussi par les improvisateurs tels que Evan Parker, Peter Brötzmann ou Han Bennink.
soundcloud.com/fidelfou


JPEG - 49.5 ko

Switch Festival