The Color Line, l’ascension de la montagne raciale

THE COLOR LINE
Les artistes africains-américains et la ségrégation

Exposition présentée du 4 octobre 2016 au 15 janvier 2017, au musée du quai Branly Jacques Chirac, Galerie Jardin.


JPEG - 87 ko

L’expression « The Color Line » désigne la ségrégation des Noirs apparue aux Etats-Unis après la fin de la guerre de Sécession conclue en 1865. Rassemblant pour l’une des premières fois en France les grands noms de l’art africain-américain, encore trop largement méconnus en-dehors des frontières américaines, l’exposition du musée du quai Branly – Jacques Chirac s’articule autour d’un parcours chronologique avec plus de 600 oeuvres. Il débute en 1865 par la fin de la guerre de Sécession, l’abolition de l’esclavage et le début de la ségrégation et s’achève avec les productions contemporaines dont celles traitant du Civil Rights Act, portant les marques indélébiles de cette période de l’histoire des africains-américains.
Le commissariat est assuré par Daniel Soutif, déjà commissaire de l’expo Le siècle du jazz en 2009, dans le même musée.


JPEG - 62.1 ko
Moon over Harlem par William H.Johnson
Date de l’oeuvre : vers 1943-1944 / Matériaux et techniques : Huile sur contreplaqué
Dimensions : 72,5 × 90,8 cm / © Washington D.C., Smithsonian American Art Museum


La Bande-son de l’exposition
Un coffret « bande originale » de 59 titres est publié, en partenariat avec le musée à l’occasion de l’exposition, par Fremeaux, éditeur et librairie sonore.
Chants de travail, ménestrels au visage noirci, negro spirituals, calypso, jazz, blues, rock et gospel ont rythmé ces expressions d’une intense créativité. Bruno Blum raconte leurs histoires dans un livret de 24 pages, de la Harlem Renaissance au mouvement pour les Droits Civiques.
Infos et commande