Le jazz a sa tribune depuis 2001

Edition du 9 juin 2023 // Citizenjazz.com / ISSN 2102-5487

Les dépêches

13e Festival Porta Jazz

Un creuset d’art, de musique et d’humanisme.

Le sens originel de l’expression « melting pot » décrit un phénomène social, qui se traduit par les différences ethniques d’un certain lieu et la façon dont ces différences se dissipent, grâce au rassemblement et à l’interaction d’une population diverse, créant ainsi de nouveaux modèles de comportement et de nouvelles réalités sociales et culturelles. Cette expression est également utilisée pour caractériser des univers plus restreints que la population d’un pays ou d’une grande ville cosmopolite. Des univers qui peuvent être aussi petits qu’un bloc de cette même grande ville ou aussi lilliputiens qu’une manifestation artistique émergeant de ce petit bloc.

Si nous orientons le centre d’intérêt de ce préambule vers le mot « bloc » et que nous substituons le mot anglais « melting pot » au mot « chaudron », nous parvenons à un point important, qui l’est surtout pour la diversité et la richesse des directions qu’il offre.

Ce point est un chaudron et, dans ce cas, il va d’un bloc historique de la ville de Porto à un autre lieu historique de la ville, célébrant le nouvel espace Porta-Jazz à Praça da República et notre manifestation artistique la plus importante et la plus marquante, le 13ème festival Porta-Jazz au Teatro Municipal do Porto, Rivoli.

Cette treizième édition, comme les précédentes, est la plus grande vitrine du travail développé par Porta-Jazz tout au long de l’année. Dans un programme qui reflète toutes les interactions et les mélanges d’ingrédients qui sont mitonnés chaque année dans le chaudron à feu continu, la présence des projets édités sur disque par Carimbo ou les fruits des résidences qui ont lieu et qui ont également leur espace réservé dans le Festival est inévitable et attendue. Les commissions qui impliquent le croisement de musiciens nationaux et internationaux, résultat du partenariat annuel avec Guimarães Jazz et l’Ensemble Porta-Jazz/Robalo, résultant du partenariat avec son homologue de Lisbonne, Associação Robalo. La présence, dans ce melting-pot, de musiciens internationaux, issus de partenariats et d’échanges avec l’AMR, association suisse de musiciens basée à Genève, et les propositions toujours surprenantes du festival autrichien Bezau Beatz ou du Katowice JazzArt en Pologne, est renforcée par le début du partenariat avec la plateforme Improdimensija de Vilnius, en Lituanie, offrant ainsi à la ville un contact avec le meilleur et le plus actuel du jazz européen.

Le 13e festival Porta-Jazz réunit 70 artistes dans 17 concerts au Caldeirão, et se déroule à nouveau les 3, 4 et 5 février, avec l’introduction cette année d’une session inaugurale le 2 avec un concert et l’ouverture d’une exposition dans le nouvel espace Porta-Jazz.

Une célébration de l’expérience et d’une manière d’être et de vivre le jazz et la musique improvisée, qui se présente comme un paradigme du Melting Pot dont on a déjà parlé et qui traduit cette réalité de croisement de différents artistes et de différents domaines artistiques. Il a toujours été présent dans le festival et dans l’identité de l’association, redimensionnée cette année grâce au grand pas franchi par Porta-Jazz avec l’occupation du nouvel espace polyvalent de la Praça da Républica.

Un Festival qui traduit toute cette dynamique et qui se nourrit de l’ingéniosité, de l’engagement et de l’apport humain et artistique d’une communauté hétérogène en termes de générations, de courants artistiques et d’origine des éléments qui s’y mêlent.

Un melting-pot d’art, de musique et d’humanisme que tout cela évoque en ces premiers jours de février.

Voir la programmation du festival

En savoir plus