Chronique

Carrier / Lambert / Lapin

The Russian Concerts Volume 2

François Carrier (as), Alexey Lapin (p), Michel Lambert (dms)

Label / Distribution : FMR Records

Une poignée de semaines après la parution sur le label FMR d’un premier extrait des Russian Concerts, on retrouve les deux Canadiens François Carrier et Michel Lambert en trio avec le pianiste Alexey Lapin pour des Russian Concerts Volume II tout aussi denses. La première partie de l’album restitue la fin de la représentation donnée au Nikitskaya Jewish (cf le Volume I), d’où la sensation d’immédiate montée en puissance qui se dégage d’« ICC II » et « ICC III ». La batterie de Lambert, toujours très en avant, alterne frappes lourdes et friselis de cymbales pour mieux s’émanciper d’un piano aux tournures complexes qui n’empêchent pas l’usage immodéré de clusters et canalise l’acidité bouillonnante de l’alto de Carrier.

La seconde partie est enregistrée deux jours plus tard, à l’ESG-21, galerie dont le cadre intimiste ne manque cependant pas d’espace. Le timbre du saxophoniste s’y fait plus doux, cherchant à adhérer au jeu contemplatif de Lapin. Les deux hommes se paraphrasent, s’entrecroisent d’avantage qu’ils s’entrechoquent, même si le drumming brusque de Lambert ranime les antagonismes au fil de l’improvisation spontanée « ESG-21 I ». C’est le pianiste qui s’offre alors une envolée solitaire sur mesure : seuls quelques éclats de batterie viennent souligner une main gauche appuyée.

La configuration des lieux, qui détermine la proximité entre les musiciens, est la clé de cette rencontre. Pour la dernière partie de ces concerts moscovites, c’est à l’IFC Jazz Club que le trio se retrouve le lendemain, dans une salle qu’on imagine plus confinée. Le piano et la batterie en profitent pour tisser des liens inextricables dont l’alto s’échappe à grand renforts de cris (« IFC II »), avec çà et là des moments aériens. On pourra trouver cet album moins homogène que le précédent ; il reste néanmoins son complément idéal pour qui voudrait découvrir ce trio, lequel avance droit devant lui quelque soit le terrain, offrant au passage de beaux exemples de puissance et de vélocité.