Citizen Eye

Daunik Lazro


JPEG - 385.9 ko

L’Aître Saint Maclou est l’un des plus beaux endroits de Rouen.
Pour le Jazz à Part Festival, Daunik Lazro vient donner un solo dans ce bel endroit clos, étrangement silencieux et cerné de squelettes qui dansent sur les colombages. Le lieu est un ancien ossuaire de pestiférés.
Symbolique ? Daunik préfère retenir le recueillement qui emplit la cour caillouteuse lorsqu’il se saisit du « Alabama » de John Coltrane. Les morts vont vite, certes, mais il est diablement vivant.