Eric Friedlander au Périscope (Lyon) avec Agapes

Lui est violoncelliste. Lee Friedlander a fourni les photos et Bill Morrison les vidéos.
Synthèse de tout cela proposée samedi 26 février 2011 au Périscope pour un spectacle, « Talking Trips To America », signé Agapes qui a donc attiré jusqu’à Lyon la tournée européenne de cet homme de cordes « étatsunien ».

Eric Friedlander est de ceux qui imposent peu à peu le violoncelle au cœur du jazz et des musiques improvisées. On l’a notamment vu aux côtés de John Zorn. Un instrument mêlant puissance et délicatesse, tour à tour affirmé, suave, léger ou imposant.

Le « projet » de cette tournée tient du pari souvent tenté : mêler images - fixes ou animées - et musique, afin que tout s’interpénètre et débouche sur un univers riche et inédit. Le photographe Lee Friedlander intervient souvent dans le monde du jazz (pochettes de disques, etc) et a eu les honneurs, il y a cinq ans de la galerie nationale du Jeu de Paume).
Le travail filmographique de Bill Morrison complète l’ensemble : ambiances de ville, relecture du quotidien, atmosphères d’ailleurs. Du joli travail. Pour finir, Eric Friedlander évoquera sa musique avec les spectateurs présents.

Agapes réussit ici son partenariat avec Le Périscope et renoue avec sa ligne de conduite : s’aventurer aux confins du jazz ou des musiques improvisées, mêler des artistes de tous horizons, s’appuyer sur quelques collectifs particulièrement aventuriers et, enfin, mêler les émotions, qu’elles soient sonores, visuelles, goûteuses ou tactiles.