Chronique

Franz Koglmann

O Moon My Pin-Up

Phil Minton (voc), Mario Arcani (hautbois, cor anglais, hautbois d’amour), Tony Coe (cl, ts), Angelika Riedl (basson), Franz Koglmann (tp, bugle), Rudolf Ruschel (tb), Raoul Herget (tuba), Michael Hintersteininger (g), Barre Phillips (b), Wiener Vokalisten, directed by Alois Glaßner.

Label / Distribution : Hatology / Harmonia Mundi

Il faudrait se pencher plus avant – au risque de tomber peut-être, mais qui sait si la chute n’est pas ici ce qui nous attire ? – sur les ennuis existentiels et « politiques » d’Ezra Pound, citoyen et poète américain, amoureux de Venise et admirateur (semble t’il) de Mussolini, qui fut interné par les troupes de son pays en 1945 au moment de leur avancée en Italie, d’où ces « Pisan Cantos » écrits à l’époque, et que Christian Baier a adaptés pour une cantate dont la musique est de Franz Koglmann. On dira seulement que le propos des auteurs n’est ni de condamner les écrits de Pound, ni d’en faire l’apologie, mais de les adapter pour y faire entendre une réflexion sensible sur la fragile polyphonie des niveaux de langue dans la poésie d’Ezra Pound, précisément à l’époque où la crise existentielle qu’il traversait était en relation avec les événements politiques de la fin de la deuxième guerre mondiale.


Voilà. Musicalement, cela se tient entre le jazz qu’on dit « cool » ou « West Coast », l’école de Vienne, la musique de la Renaissance et les pratiques actuelles de la musique improvisée – mais pas trop. Franz Koglmann est donc une sorte d’André Hodeir qui n’aurait pas vraiment de réticences vis à vis du dodécaphonisme, ni de réserves à l’égard des improvisateurs déjantés, façon Phil Minton. On songe à Berio, à Carla Bley parfois, même à Kurt Weil en de brefs instants, c’est finalement plus original qu’il n’y paraît au premier abord, cela s’écoute bien, cela s’entend même en bonne part, enfin c’est à conseiller voyez-vous, mais enfin il y faut de l’attention, du doigté, de la caresse… Adeptes de l’énergie à tout crin, craignez. Amoureux de la broderie, brodez.