Janvier à l’Ermitage

On n’en croit pas ses yeux

Salle de concert Jazz & Musiques du Monde à Paris
PROGRAMMATION
JANVIER 2020

SARAH MURCIA + STÉPHANE PAYEN (Jazz, Pop)
Mercredi 8 - 20h30

SARAH MURCIA « Eyeballing »
Sarah Murcia présente son nouveau projet “Eyeballing”. Pour ce nouveau quartet, elle fait appel à des complices de longue date (Benoit Delbecq et Olivier Py) et à un musicien qui lui tardait d’inviter, le tubiste François Thuillier. Comme d’habitude avec Sarah, il s’agit de mêler écriture et improvisation et d’imaginer une pop singulière comme de la musique de chambre.

STÉPHANE PAYEN - THE WORKSHOP « In and Out »
Stéphane Payen et ses complices viennent présenter leur nouveau disque (le troisième) et en profite pour nous présenter une nouvelle création ! Le quartet devient octet et accueille de nouveaux musiciens des scènes belges, anglaises et écossaises. Une rencontre à ne manquer sous aucun prétexte !

HONO WINTERSTEIN & GUESTS (Jazz Manouche)
Jeudi 16 - 20h30

Sortie d’album « Horizons »
Un incontournable du style manouche ! Hono Winterstein est un « maestro » de la pompe manouche (à ce niveau, on les compte sur les doigts d’une main !). Après s’être illustré aux côtés de Dorado Schmitt et autres grandes figures de la guitare (Stochelo Rosenberg, Tal Farlow…), Hono a acquis une renommée internationale en devenant l’accompagnateur fidèle de Biréli Lagrène et de son Gipsy Project depuis le début des années 2000. Ses qualités de rythmicien, son expérience et sa présence scénique en font aujourd’hui une référence incontournable du style manouche et un partenaire recherché.

AKALÉ WUBÉ (Ethio Groove)
Samedi 25 - 20h30

C’est en écoutant les « Ethiopiques » (Francis Falceto, Buda Musique) que les 5 « férenj » d’Akalé Wubé décidèrent de créer leur version « made in Paris » du groove éthiopien.
Quatre albums (dont le dernier avec Girma Bèyèné dans la collection Ethiopiques), 250 concerts dans le monde entier, une résidence mensuelle au Studio de l’Ermitage, et de nombreuses collaborations (Manu Dibango, Cheick Tidiane Seck, Melaku Belay, Vincent Peirani etc.), les ont amenés à devenir les « Ambassadeurs de l’éthio-groove », ce subtil mélange aux confins des traditions musicales éthiopiennes, du funk, du jazz et du rock.