Le jazz a sa tribune depuis 2001

Edition du 24 novembre 2022 // Citizenjazz.com / ISSN 2102-5487

Les dépêches

Jazz&TheCity 2022

Une ville comme terrain de jeu

Jazz&TheCity 2022

Une ville comme terrain de jeu : du 13 au 16 octobre 2022
Jazz&TheCity transforme la vieille ville de Salzbourg en un « terrain de jeu » interactif qui séduira cette année encore les amateurs d’improvisation contemporaine.

Depuis plus de 20 ans, Jazz&TheCity est le rendez-vous incontournable au calendrier des manifestations de la vieille ville de Salzbourg. Des musiciens et des artistes dans des genres voisins, comme la danse et les arts médiatiques, se produisent dans de grands et petits lieux de la ville. Jazz&TheCity crée des espaces dans lesquels les gens peuvent se rencontrer et échanger ouvertement. « Dans une année qui a commencé par une guerre à proximité immédiate de chez nous et où de nombreuses personnes sont épuisées par la pandémie, c’est justement l’art et la musique qui agissent comme lien dans la société, et ce au-delà des frontières », explique Tina Heine, commissaire et directrice du Salzburger Musikfestival.

Le programme de cet automne prévoit à nouveau une pléiade d’artistes nationaux et internationaux. Certains d’entre eux sont déjà bien connus du public de Jazz&TheCity. Comme par exemple le batteur Max Andrzejewski. Cette année, il est invité avec le projet de la série Outer National « Songs of Wounding » avec la chanteuse ukrainienne Mariana Sadovska. Ce concert entre pop expérimentale, noise, musique ancienne et contemporaine est un dialogue de composition entre le percussionniste et la chanteuse, qui a fait des recherches sur différentes techniques de chant en effectuant des enregistrements de terrain dans des villages ukrainiens.

Les performeuses autrichiennes Natascha Gangl & Rdeča Raketa (Matija Schellander et Maja Osojnik) ont également fait des recherches. Pendant les quatre jours du festival, elles se consacrent à l’écrivaine et dessinatrice Unica Zürn - avec une pièce radiophonique, un travail vidéo de Billy Roisz et des projections de Katrin Bethge.

Le saxophoniste Daniel Erdmann sera présent avec plusieurs projets. Il amène avec lui sa partenaire Aki Takase, grande dame de la musique improvisée, et fête ici son vingtième anniversaire sur scène avec le groupe Das Kapital. Il est normal qu’Edward Perraud, le batteur du groupe, se produise également avec son trio.

Le chanteur britannique Ian Shaw a ouvert le festival Jazz&TheCity en 2016. il revient maintenant à Salzbourg et sont également venus de Londres ; la fraîcheur du son britannique de Mammal Hands, Rosie Frater-Taylor et le trio Myele Manzanza.

D’autres projets sont issus de la scène locale ou de la scène allemande voisine, voire des deux : La violoncelliste Asja Valcic se produit aussi bien en duo avec Raphael Preuschl qu’en trio avec Klaus Paier et Georg Preinfalk. L’Insomnia Brass Band de la saxophoniste baryton Almut Schlichting s’est adjoint les services d’Alfred Vogel à la batterie. Les musiciens du grand ensemble Kuhle Wampe (du nom du film « Kuhle Wampe oder : Wem gehört die Welt » de 1932, d’abord interdit car considéré comme « dangereux pour l’État ») viendront principalement de Vienne, avec des commentaires pointus sur l’actualité et un son de cuivres somptueux.

En 2022, le festival Jazz&TheCity offrira à ces artistes et à bien d’autres encore un espace de liberté pour des rencontres spontanées, des ateliers et des répétitions ouvertes.

Toutes les informations concernant Jazz&TheCity 2022 sont disponibles en ligne sur salzburgjazz.com