John Greaves « Verlaine »

Communiqué :

Le quintet de l’incournable John Greaves jouera au Théâtre de Champagne à Troyes le jeudi 28 mai prochain.

Photo Laura Buxton (D.R.)
Présent depuis les 70’s sur la scène rock internationale, John Greaves vit à Paris depuis plus de 20 ans et y multiplie les expériences dans le rock, le jazz, la chanson, les musiques improvisées et les musiques électroniques.

Ils sont tous d’accord : Libération, Le Monde, Les Inrocks, Télérama. Greaves est « inclassable ». Effectivement il n’aide pas ceux qui ont besoin de classer les choses. On le trouve à chanter Verlaine avec Dominique Pifarély sur France Musique, sur scène à « La Cigale » avec Julien Lourau, en trio intime avec Vincent Courtois et Sophia Domancich, en studio avec le trip-hop de « Maman » tout en répétant avec son groupe « rock » pour une tournée estivale en Italie. « Inclassable ? » répond Greaves, « Sais pas. Il y a trop de choses à faire, pas assez de temps… ».

Il en a peut–être toujours été ainsi. Il y a plus de trente ans Il jouait de la basse à côté de Fred Frith, Robert Wyatt, Mike Oldfield mais retournait souvent jouer et chanter du bal avec l’orchestre de son père. Et qu’est-ce qu’il écoutait à l’époque ? : « Schoenberg, Eisler et Varèse ». Comme quoi !… Depuis il est evenu chanteur de sa propre musique. « Embaucher les autres est trop cher » dit-il. Mais alors qu’en est-il des chansons écrites pour Robert Wyatt, Elise Caron mais aussi Caroline Loeb ?

Il produit une flopée de disques chacun uniquement merveilleux et merveilleusement unique. Une affaire à classer !

John Greaves chant
Karen Mantler orgue
Scott Taylor accordéon
Jeff Morin guitare
Laurent Valéro violon, bandonéon & flûtes

Théâtre de Champagne, Jeudi 28 mai, 20h45
Aube Musiques Actuelles
aubemusiquesactuelles@wanadoo.fr
Réservations/billetterie : Maison du Boulanger – 03 25 40 15 55


John GREAVES Quartet invite Karen MANTLER
Samedi 30 mai à 22h00 au SUNSET - 22€

John Greaves – vocal, basse ; Karen Mantler – claviers ; Jef Morin – guitare ; David Lewis – trompette ; Matthieu Rabaté – batterie

Quand il rencontre Karen Mantler, John Greaves enregistre Kew. Rhone. dans le studio New-Yorkais de Carla Bley. Karen, alors âgée de 9 ans, est déjà fan de Robert Wyatt. C’est forcement le début d’une longue histoire de musique et d’amitié qui se poursuit aujourd’hui au Sunset. Maintenant, c’est John Greaves qui déclare : « Je suis fan de Karen depuis des lustres, je suis ravi de pouvoir enfin partager la scène dans une cave parisienne avec elle ».

SUNSeT/SUNSiDE Jazz Club
60 rue des Lombards - Paris
Infoline >> +33 (0)1 40 26 46 60
reservations@sunset-sunside.com