L’Atelier du Plateau fait son cirque depuis 18 ans

Majeur et fasciné

Du jeudi 10 au dimanche 27 octobre, « l’Atelier du Plateau fait son cirque » revient pour la dix-huitième année consécutive, ce qui ne nous rajeunit pas, mais lui si.

Pour cette nouvelle session, l’Atelier du Plateau se transforme en studio de cinéma dans lequel trône un inquiétant salon. Imaginons un salon bourgeois, un parquet caramel, des ancêtres aux murs, du papier peint élimé par le temps et la clope. Imaginons un salon hanté, celui des cauchemars et des longues insomnies, imaginons que ce soit l’endroit de vie et de retrouvailles d’une population multiple et décalée d’acrobates et de musiciens.

Chaque semaine, un artiste s’associe à la mise en scène des soirées. Grain de sable et piment, alchimiste et ingénieur, cette double-vue permet de varier les focales et de remettre sans cesse en jeu la tension entre le libre improvisé et la belle rigidité de l’écriture. L’acrobate Alexandre Fournier, la cordiste Elsa Caillat ou encore les duettistes vocalistes, clowns et danseuses, Leïla Martial et Marlène Rostaing viendront ainsi se mêler au plateau pour coudre et abâtardir les us et cloisons de ce grand cirque. Côté musique, il soufflera une profusion de musique de chambre sans dessus-dessous, des dentelles d’électro et de baroque, de la pop de boudoir, des souffles et du tapage d’appartement. Un cirque de salon !

Le programme dela première semaine, ici.
Celui de la deuxième semaine, là.
Et la troisième pour finir.
Pour réserver, c’est tout droit.