Citizen Eye

Michel Pastre

L’anche - Au festival South Town Jazz 2017, Soustons


La quête de l’Anche, le graal des saxophonistes.

JPEG - 234.4 ko

Précieuse lame de roseau, versatile et fantasque diva qui conditionnera l’aisance du musicien à atteindre « son » son, sa signature, et la palette d’émotions qu’il souhaite transmettre. Chacune est unique et ne vivra probablement que le temps d’un concert.
Backstage ce soir-là, la meilleure restera rétive à un dressage prenant d’emblée une allure de jam avant l’heure.
Sur scène, le combat ne put que s’amplifier, dans un engagement physique à la mesure de la sincérité sans concession du saxophoniste.