Portal et Di Battista à Lyon

Michel Portal Trio : une nouvelle facette

Michel Portal, Bojan Z et Thomas Bramerie
Cité Internationale
3 décembre 2010, 21h

Portal en trio le premier soir, Stefano di Battista en quintet le lendemain : cette petite paire de concerts organisés au début de l’hiver peut d’autant plus surprendre qu’ils se joueront dans le cadre inédit de l’Auditorium Lumière (pour faire simple sous la Salle 3000 de la Cité Internationale). L’initiative en revient à « JazzinLyon Production », récemment mise en place par Jean-Louis Mandon, ex-directeur du festival de jazz de Francheville et actuel président du Hot Club de Lyon. Pour ce coup d’essai ou cette première, Mandon a jeté son dévolu sur ce trio peu usité, à même de révéler une nouvelle facette de Portal, sait-on jamais ?

Car, année après année, Michel Portal ne cesse de troquer expériences et formations au gré de ses envies et des rencontres possibles. On a pu l’apprécier à Lyon lors du festival du Hot Club ou encore, redoutable d’énergie et d’envie de convaincre, à Jazz à Vienne ; il promène actuellement son talent aux côtés de Bojan Z, en duo, ou dans une formation qui rassemble Jack DeJohnette, Ambrose Akinmusire, Lionel Loueke, Scott Colley et Bojan Z (Baïlador). L’étape lyonnaise adoptera un profil intermédiaire puisque Portal et Bojan Z joueront en trio, escorté à la contrebasse de Thomas Bramerie, ancien de chez Christian Escoudé ou de André Ceccarelli, mais aussi de chez Dee Dee Bridgewater, entre autres.

Stefano Di Battista + Boltro + Legnini + Ceccarelli

Cité Internationale
4 décembre 2010, 21h

Merveilleuse machine constituée autour de ce saxophoniste romain il y a des années (l’album Volare est sorti en 1997) et d’où viennent quelques-unes des plus pointures du jazz italien, Flavio Boltro (tp) Eric Legnini et Rosario Bonaccorso (cb). Les a rejoints depuis André Ceccarelli, qui apporte à l’ensemble sa vitalité, son expérience et son toucher d’une étonnante finesse. Ensemble, que ce soit sur disque (cf A prima Vista) ou en concert, le quintet parvient chaque fois à traiter la musique comme une aventure en perpétuel renouvellement, même si Di Battista est de ceux qui jamais n’oublient l’héritage de Bird ou d’un autre grand du bop.


  • Concerts à 21 heures, tarif unique : 25 euros, places numérotées.
    Location : guichets habituels et jazzinlyonproduction.com

Le 9 mars 2011, Dmitry Baevsky au Hot Club de Lyon

Ne pas manquer la venue de Dmitry Baevsky début mars au Hot Club de Lyon le temps d’une soirée unique. Ce jeune saxophoniste ténor effectue en effet une petite tournée en France et Espagne qui le mènera notamment à La Guiche, à Miramas et à Cairanne (Drôme). Les concerts devraient faire le plein : un mois après sa sortie, l’album Down With It figure toujours au top 25 du « Jazzweek Chart » (albums de jazz les plus joués sur les radios nationales aux USA et au Canada). Dmitry Baevsky est d’ailleurs en couverture du magazine new-yorkais Hot House de novembre aux côtés de Phil Woods, Jim Hall et Myron Walden.