Portrait

Dix/Dix : Jean-Brice Godet

Article du dossier Yes, we can hear you !

Jean-Brice Godet, un dixième de tentet


Avec Can You Hear Me ?, Joëlle Léandre a réuni autour de son travail neuf musiciens de générations différentes, faisant une large place à la jeunesse. Au-delà de l’œuvre, que nous chroniquons par ailleurs, nous sommes allés à la rencontre de ces musiciens qui représentent une forme de cartographie de la musique improvisée hexagonale et leur avons posé trois questions sur la contrebassiste, à l’occasion de ses quarante ans de carrière.
Que représente, pour vous, Joëlle Léandre ?
Comment travaille-t-on une partition de Joëlle Léandre ?
Quel est votre disque préféré de Joëlle Léandre et pourquoi ?

Voici la réponse de Jean-Brice Godet, clarinettiste.

Diplômé de l’IRCAM et membre de groupes comme WATT, Cuir ou l’Aum Grand Ensemble, Jean-Brice Godet a joué avec Anthony Braxton et collabore depuis plusieurs années avec Joëlle Léandre. Il est par ailleurs leader du Mujô Quartet avec Michael Attias, Pascal Niggenkemper et Carlo Costa.


JPEG - 109 ko
Jean-Brice Godet © Christian Taillemite

1/ L’affirmation soutenue et insistante d’une singularité artistique sans équivalent.

2/ AVEC elle, surtout pas sans. La musique composée par Joëlle n’est pas qu’une musique écrite, c’est une musique transmise par elle. Le processus est au moins aussi important que la partition. Alors, il faut beaucoup de temps passé ensemble pour appréhender, comprendre, malaxer, l’écouter parler et traverser son imaginaire sonore.

3/ Tous… Aucun… N’importe lequel au hasard… Le prochain… La discographie de Joëlle est comme elle : exubérante, multiple, complexe, internationale, superlative, débordante, voyageuse.

par // Publié le 17 avril 2016