Chronique

Richard Poole/Marilyn Crispell/Gary Peacock

In Motion

Richard Poole (dm), Marilyn Crispell (p), Gary Peacock (b)

Label / Distribution : Intakt/Orkhestra

Associés souvent à Paul Motian, Marilyn Crispell et Gary Peacock sont partenaires depuis longtemps, en particulier voués et dévoués à la musique d’Annette Peacock. Ils se produisent aussi en duo (je me souviens les avoir accueillis à Bordeaux, et avec quelle émotion !), et inaugurent ici une collaboration avec le batteur Richard Poole.

C’est en novembre 2014 que cette session a eu lieu, entièrement improvisée certes, mais conduite de mains de maîtres par des instrumentistes rompus à l’exercice. De longs et beaux moments sont laissés à Gary Peacock pour s’exprimer en solo, cependant que Marilyn Crispell se prend au jeu de débouler en puissance et en nuances (« Dichotomy »). Avec leur passé, leur histoire, leurs habitudes d’écoute, de tels musiciens rendent crédible l’idée d’une « musique improvisée » radicale, tellement en vogue aujourd’hui, et pas toujours pour des résultats aussi emballants.