Le jazz a sa tribune depuis 2001

Edition du 13 septembre 2021 // Citizenjazz.com / ISSN 2102-5487

Les dépêches

Saalfelden Jazz Festival 2021

La crème autrichienne et internationale depuis 41 ans

Les perspectives de l’été suscitent l’espoir d’un retour à la normale. Le Saalfelden Jazz Festival reprend donc les choses - et le cours de son histoire - là où elles en étaient, c’est-à-dire la meilleure édition possible, en 2019.
Le 41e Saalfelden Jazz Festival proposera plus de 60 concerts du 16 au 22 août 2021, dont plus de 40 gratuits.

« Main Stage » et « Short Cuts », les points névralgiques du festival, sont toujours là avec un focus sur les formations internationales.
Entamée en 2019, cette édition se renforce de l’acquisition de nouveaux espaces dédiés à un festival alternatif, le « Jazz Saalfelden Weekender » à l’Otto-Gruber-Hall, une salle des années 50, mais aussi avec des concerts en plein air et le Stadtpark, qui, couvert pour la première fois, deviendra un nouveau lieu de rencontre pour le public international et local.

Autre nouveauté, le festival démarre un lundi avec des randonnées guidées et un tour à vélo jusqu’à des concerts présentés en montagne, afin que le public explore et découvre les magnifiques environs de Saalfelden Leogang. Et des concerts auront lieu au Kunsthaus Nexus dès le lundi soir.

Avec plus de 30 projets au programme, les artistes autrichiens bénéficieront, comme toujours, d’un espace particulièrement vaste, notamment avec Christian Reiner, qui sera invité à Saalfelden en tant qu’artiste résident.

Le reste de l’affiche regroupe quelques-uns des meilleurs musiciens internationaux :
Kaja Draksler Octet
Marc Ribot - Ceramic Dog
Sylvie Courvoisier & Kris Davis
Irreversible Entanglements
Craig Taborn Trio
Avram Fefer Quartet
Dell/Lillinger/Westergaard
Angelika Niescier / Alexander Hawkins
Philipp Gropper’s Philm
Punkt.Vrt.Plastik
Christian Reiner « Fünf »

Informations sur : www.jazzsaalfelden.com

Ci-dessous, l’équipe organisatrice : Mario Steidl (directeur artistqiue), Daniela Neumayer (production), Wolfgang Hartl (programmation), Marco Pointner.