Scènes

Simon Spang-Hanssen dans le boudoir de Proust

De la joie de vivre pour des notes spontanées…


Basé à Paris de 1985 à 1998, le saxophoniste et compositeur danois Simon Spang-Hanssen a côtoyé presque tout le jazz français : les frères Moutin, le Mégaoctet, l’ONJ de Denis Badault, mais également Édouard Ferlet, Nguyên Lê, Simon Goubert… la liste est interminable ! Depuis qu’il a regagné son Danemark natal, il reste tout aussi actif et débordant d’énergie, comme a pu le constater Marcel…

  • Ma madeleine…

Les lumières, les rythmes, les rires, la terre.

  • Le bonheur musical parfait…

La prise de risque réussie.

  • En tant que musicien, j’ai été le plus heureux…

Sur scène, quand une véritable communion s’installe.

  • Le trait principal de ma musique…

Optimisme, abondance, indiscipline.

  • Si je devais changer une chose dans ma musique…

Plus de retenue.

  • Ma plus grande peur quand je joue

Qu’il ne se passe rien.

  • Ce que j’ai réussi le mieux dans ma vie musicale…

Poursuivre mon rêve initial.

  • Mon plus grand regret musical…

L’impatience, certains projets qui n’ont pas abouti…

  • Je rêve de jouer…

Énormément, avec mes amis, élargir le cercle, avec des musiciens de partout.

  • La qualité que je préfère chez un musicien…

Conviction et ouverture, énergie et générosité.

  • Les fautes musicales qui m’inspirent le plus d’indulgence…

Les fausses notes etc., dans le feu de l’action !

Simon Spang-Hanssen © Philippe Cybille

  • Mon instrument préféré…

La voix et tout le reste…

  • Les musiques que j’aime par-dessus tout…

… sont pleines de fantaisie, de spontanéité et d’amour.

  • Mes héros musiciens…

S. Rollins, J. Coltrane, Th. Monk, A. C. Jobim, Hermeto Pascoal, Debussy, Stravinsky, Stevie Wonder, Nusrat Fateh Ali Khan, Gil Evans, Miles Davis, Ornette Coleman, E. Dolphy

  • Mes disques de chevet…

Duke Ellington : Far East Suite et Money Jungle ; Wayne Shorter : Native Dancer ; Irakere At Newport ; Ali Farka Touré : Radio Mali

  • La chanson que je siffle sous ma douche…

« Playing in the Yard » de Sonny Rollins.

  • Ma note favorite…

Ré bémol.

  • En musique, je déteste par-dessus tout…

Le laisser-aller, le manque d’égards pour le public, etc.

  • Mes peintres favoris…

Matisse, Picasso, Braque, Miro, Klee, Kandinsky, Lam, Matta, N. de Stael, Alechinsky, Jorn, Tamayo, Bitran, Vermeer, Velasquez, Goya, Monet….

  • Mes films cultes…

Fellini, Buñuel, Les enfants du paradis, Smoke, Dogville, La folie des grandeurs

  • Mes auteurs favoris…

A. Dumas, J. Steinbeck, Paul Auster, Amin Malouf, Isabel Allende, Jorge Amado, Francis Bebey, Miguel Asturias, Naguib Mafouz, Umberto Eco, P. Neruda, Marcel Aimé, G. Flaubert, Karen Blixen, Hamadou Hampaté Ba

  • Ma boisson préférée…

Les vins des Côtes du Rhône et de Provence, le rhum « paille », les bières du Japon et du Mexique, le thé à la menthe et l’eau de source fraîche.

  • Mon plat préféré…

Le poisson grillé, les antipasti.

  • Mon occupation favorite…

Voir les amis, peindre, découvrir des endroits inconnus.

  • Le don de la nature que je voudrais avoir…

Pouvoir mieux apprécier le présent, être moins réservé.

  • Le morceau que je veux pour mon enterrement…

« Don’t Get Around Much Anymore » ou bien « I’m Beginning To See The Light » !

  • L’état présent de ma démarche musicale…

Poursuivre, ouvrir et toujours rencontrer.

  • Ma devise…

Mémoire sélective et place à l’imagination…