Le jazz a sa tribune depuis 2001

Edition du 11 avril 2021 // Citizenjazz.com / ISSN 2102-5487

Les dépêches

The United States vs. Billie Holiday

Andra Day is Lady Day

Après le documentaire Billie du réalisateur James Erskine, réalisé à partir d’entretiens audio, la chanteuse iconique est de retour sur les écrans, sur la chaîne hulu.com, avec un film s’intitulant : The United States vs. Billie Holiday
C’est la chanteuse Andra Day qui interprète Lady Day dans ce film signé Lee Daniels à partir d’une adaptation libre, par l’écrivaine et dramaturge Suzan-Lori Parks, du livre Chasing the Scream : The First and Last Days of the War on Drugs de Johann Hari.

Ce biopic raconte donc la vie agitée mais libre de la chanteuse et ses déboires avec l’ordre moral et policier de l’Amérique blanche raciste de cette époque.

La bande originale de ce film est interprété par Andra Day, qui est une vraie chanteuse. On y retrouve quelques standards de Lady Day, comme « All Of Me », « God Bless the Child », « Lady Sings the Blues » et bien entendu « Strange Fruit ». Il faut noter la performance d’Andra Day qui incarne parfaitement le souffle rauque et la fêlure si reconnaissable de Billie Holiday, sans que cela verse dans l’imitation seule. Un titre « Tigress and Tweed » est signé Andra Day (et sert de locomotive à la promotion), dans un style electro-swing, dont les paroles ne sont pas sans rappeler celles de « Strange Fruit ».