Trio Heinz Herbert

The Willisau Concert

Dominic Landolt (g, effects), Ramon Landolt (synthétiseur, p), Mario Hänni (dm, effects)

Distribution / Label : Intakt/Orkhestra

Issu de la scène zurichoise, le trio Heinz Herbert propose une confrontation fructueuse entre l’électronique (produite par un Kurzweil K2600) et des instruments électro-acoustiques (guitare et batterie). À partir d’un matériau minimal qui soigne des textures génératrices d’atmosphère, ils développent de longs flux sonores. Charpentés autour de parties rythmiques souvent instables au départ, ils organisent peu à peu le chaos qu’ils ont produit.

Jouant sur une accumulation de strates qui donnent à cette polyrythmie des effets de vitesse et de désorientation, la narration de cette prestation enregistrée live au festival Willisau est globalement immobile dans son propos, mais en mouvement permanent dans sa dynamique et conduit, de ce fait, à des effets d’hypnose situés aux frontières de l’ambient.

Les harmonies pleines du clavier et la guitare jamais tordue ont des accointances avec le rock élégiaque (on songe à Radiohead). L’énergie inoculée par les frères Dominic, Ramon Landolt et leur partenaire Mario Hänni fait de cette musique hybride, qui peut aussi durcir le ton, une formation originale dont il sera conseillé de conserver le nom derrière l’oreille une fois le disque mis dedans.