Dossier

Jazz Migration

Jazz Migration est un dispositif d’accompagnement de jeunes musiciens de jazz


Logiquement, Citizen Jazz et le dispositif Jazz Migration proposent un partenariat pour mettre en avant le travail des jeunes musiciens.

JPEG JPEG PNG PNG

Citizen Jazz propose donc ses ressources en ligne pour documenter les groupes sélectionnés.

Seul le nouveau dispositif est pris en compte, à savoir les groupes suivants :
Chromb !, Electric Vocuhila, Schwab Soro, Un Poco Loco, Post K, Watchdog, PJ5, Quatuor Machaut, Armel Dupas Trio, Ikui Doki, Novembre, nOx.3 & Linda Oláh

Les nouveaux lauréats 2018 sont :
Three Days of Forest [Angela Flahaut (voc), Séverine Morfin (vla), Florian Satche (dms)]
House of Echo [Enzo Carniel (p), Marc-Antoine Perrio (g), Simon Talleu (b), Ariel Tessier (dms)]
Mélusine [Anthony Caillet (eu), Christophe Girard (acc), William Rollin (g), Simon Tailleu (b), Stanislas Delannoy (dms)]
No Tongues [Matthieu Prual (saxes, bcl), Ronan Courty (b, objets), Ronan Prual (b), Alan Regardin (tp, objets)]

Les Lauréats Jazz Migration #4 sont annoncés !

Au terme d’une sélection qui aura pris trois mois entre la clôture des candidatures et la désignation par un collège de salles partenaires, l’association Jazzé-Croisé (AJC) a annoncé ce matin la liste des quatre formations qui auront la joie de participer à l’édition 2019 de Jazz Migrations. Ouvert à nombreux courants esthétiques, la sélection qui s’est effectué permet de contempler une photographie fidèle du jeune jazz hexagonal [1]. A l’honneur de ce Jazz Migration #4, Three Days of Forest, House of Echo, Mélusine et No Tongues.

Entretiens

Fidel Fourneyron

Rencontre avec un musicien pour qui la joie de jouer n’est pas une simple posture.

Si un musicien mérite de refléter à la fois son instrument et la vigueur de la scène hexagonale actuelle, c’est bien Fidel Fourneyron. Lorsqu’on pense trombone, peu de noms viennent naturellement, et le musicien landais arrive dans les premiers cités. Suractif et généreux, Fidel est un artiste recherché dans les orchestres en grands formats, à commencer par l’Orchestre National de Jazz d’Olivier Benoit mais aussi le Umlaut Big Band. Cela ne l’empêche pas de mener de front une solide carrière de leader ou de coleader au sein du trio Un Poco Loco ou des tous nouveaux Animal et ¿ Que Vola ?, qui lui tiennent très à cœur. Rencontre avec un musicien pour qui la joie de jouer n’est pas une simple posture.

Linda Oláh

Entretien avec la chanteuse suédoise dans un presbytère rouennais.

Jeune chanteuse suédoise installée depuis peu en France, mais qui collabore depuis de nombreuses années avec des musiciens français, Linda Oláh est une personnalité forte de la scène européenne. Repérée comme binôme vocal d’Isabelle Sörling dans Cabaret Contemporain, elle se situe dans ces zones de création libre qui s’établissent aux confins des genres, là où jazz, électronique, pop voire musiques traditionnelles n’ont cours que parce qu’il convient de trouver des étiquettes. Exploratrice des sons, à la voix comme aux machines, Linda Oláh est une musicienne hors-norme capable de définir des univers chamarrés, notamment avec nOx.3, avec qui elle participera à Jazz Migration en 2018.

Antonin-Tri Hoang

Entretien avec Antonin-Tri Hoang à l’occasion du lancement de Jazz Migration 2018

Antonin-Tri Hoang est un musicien discret, certes, mais volontaire. On a le sentiment qu’il fait partie depuis longtemps du paysage, ce qui n’est pas une illusion puisqu’on le trouvait déjà il y a dix ans dans l’Orchestre National de Jazz de Daniel Yvinec. Il n’aura pourtant que 29 ans l’année prochaine ! Remarquable multianchiste, il fait partie de ces rares musiciens qui ont un son décelable entre tous, doux et et rond à la clarinette basse, plus écorché au saxophone alto. C’est avec ce dernier qu’il apparaît dans Novembre, son quartet de cœur comme il le dit, lauréat de Jazz Migrations pour l’année à venir. C’est à l’occasion de la présentation de la promotion 2018 à la Dynamo de Banlieues Bleues à Pantin (93) que nous avons interrogé ce musicien qui allie à la finesse de son jeu une réflexion très aiguisée sur son parcours et le monde musical et créatif dans lequel il évolue.

Anne Quillier

Rencontre avec Anne Quillier, pianiste, compositrice et membre du collectif Pince Oreilles.

Anne Quiller est de ces artistes qui multiplient les collaborations et les projets. La pianiste/organiste officie dans Blast, Watchdog, Asylon Terra, Saint Sadrill, No Mad ?, et bien entendu dans le Anne Quillier sextet. C’est cette formation qui sort son deuxième album en ce début d’année déjà bien rempli. L’occasion de discuter de ce disque, des autres projets, du Collectif Pince-Oreilles, et de ce qu’implique être musicien professionnel dans un monde en pleine mutation, à la recherche de solutions alternatives.

Raphaël Schwab et Julien Soro

Rencontre avec le duo Schwab Soro à l’occasion de la sortie de leur second disque.

Le premier tient la contrebasse (Raphaël Schwab), le second le saxophone (Julien Soro). Depuis cinq ans maintenant, ils se suffisent à eux-mêmes au sein du duo Schwab Soro. Alors que sort Volons ! (chez Neuklang), deuxième disque qui respire un lyrisme paisible, entretien avec les deux musiciens qui se plient à l’exercice avec sympathie et enthousiasme.

Quentin Biardeau

Mai 2015, enregistrement du Quatuor Machaut à l’abbaye de Noirlac.

Invités par Ayler Records à jouer les voyeurs lors de l’enregistrement du premier album du Quatuor Machaut à l’abbaye de Noirlac, nous avons voulu en savoir un peu plus sur l’étrange connexion entre un agitateur d’idées musicales très actuelles et la musique d’un compositeur vieux de six siècles. De Machaut à Biardeau…