Dossier

Thelonious Century Monk

Du 10 octobre 1917 au 10 octobre 2017. Un siècle depuis la naissance du pianiste.


Monk par Pieter Fannes

Citizen Jazz est né beaucoup trop tard pour avoir croisé la route de Thelonious Monk. Aussi, pour lui consacrer un dossier à l’occasion du centenaire de sa mort, nous avons pris des chemins de traverses afin d’éviter un portrait historique (les livres sont là pour ça) ou un article sur le « trou de Monk » (le marronnier éculé).

Non, il y a suffisamment de documentation disponible partout, inutile de copier-coller.
Alors, outre les quelques articles d’archives qui traînaient dans nos tiroirs (des chroniques de disques ou de livres pour la plupart), nous avons pris le problème frontalement. Qui est Monk pour nous ?
Certains lui ont écrit une lettre, d’autres ont cherché à comprendre l’influence de la musique du pianiste sur leur travail. On a demandé à André Francis de nous raconter une anecdote. Cédric Piromalli et Jacques Ponzio ont raconté leur rapport à Monk. On a percé à jour l’admiration de Monk pour Mingus, on parle de musique, de compositions, de silence, de bérets, de bassistes.
Un portrait inachevé et artisanal du compositeur, inventeur et pianiste.
Et comme nous avons la chance d’être un média en ligne, nous avons préparé une playlist et rassemblé quelques concerts filmés disponibles sur Internet.


Pour aller plus loin

A lire
Laurent de Wilde, Monk, éd. Gallimard, coll. « L’Arpenteur », Paris, 1996
Jacques Ponzio et François Postif, Blue Monk. Un portrait de Thelonious, éd. Actes Sud, 2000
Yves Buin, Thelonious Monk, éd. Le Castor Astral, Bordeaux, 2002
Pauline Guéna, Pannonica, éd. Robert Laffont, Paris, 2007
Robin D. G. Kelley, Thelonious Monk : The Life and Times of American Original, éd. Free Press, New York, 2009

A voir
Thelonious Monk : Straight, No Chaser de Charlotte Zwerin, 1988
Misterioso, documentaire de Peter Bosworth et Laurent de Wilde, Arte France, Die Nacht / La Nuit #103, 2010

Entretiens

Cédric Piromalli

Quelques questions sur Thelonious Monk posées au pianiste Cédric Piromalli.

Pianiste et organiste, découvert au début des années 2000 avec la formation Triade au côté de Sébastien Boisseau et Nicolas Larmignat, Cédric Piromalli est de ces musiciens raffinés qui ont digéré toute l’histoire de l’instrument. Aujourd’hui, il se produit dans le trio West Lines ou dans des prestations plus improvisées au côté de Paul Lovens, Mikko Innanen ou Frantz Loriot et développe un jeu personnel qui laisse libre cours à sa sensibilité.

En 2009, pour le label Yolk, il signe un disque sobrement intitulé Monk dans lequel il rend hommage au maître en se réappropriant quelques unes de ses compositions. Nous lui avons posé quelques questions le concernant.

Chroniques