Photo Reportages

Antiloops au Manu Jazz Club

Nancy, jeudi 16 février 2017. Le quatrième rendez-vous de la saison du Manu Jazz Club était l’occasion de découvrir Antiloops, une formation emmenée par la flûtiste Ludivine Issambourg, qui se dit « désireuse de prouver que la flûte n’est pas qu’un instrument classique sans volume sonore ». Aux confins du jazz, du funk et de l’électro, le quatuor a déployé une musique où l’énergie peut circuler, en particulier sous l’impulsion de son batteur, Maxime Zampieri (qui vient de s’illustrer récemment au sein du trio M&T@L et son album IK).

Avec : Ludivine Issambourg (flûte), Nicolas Derand (claviers), Timothée Robert (basse), Maxime Zampieri (batterie).

Sur la platine : Lucid Dream (Ilona Records - 2017).

Cliquez sur une image pour l'agrandir ou accéder au diaporama.
Reproduction interdite.

par Denis Desassis , Jacky Joannès // Publié le 12 mars 2017