Port-Au-Prince Jazz, les femmes à l’honneur

Cette année, pour sa 11e édition, le Festival International de Jazz de Port-au-Prince a lieu du 4 au 11 mars. Il mettra les femmes à l’honneur. Elles représentent plus de 50% de la programmation.


PNG - 109.2 ko

En effet, plusieurs pays partenaires ont accepté le défi de cette programmation : le Canada avec Carol Welsman, pianiste et chanteuse récompensée de plusieurs Juno Awards, la France avec la batteuse phénomène Anne Paceo, le Chili avec la saxophoniste Melissa Aldana, ou encore la Suisse avec la chanteuse cubaine Yilian Cañizares, et pour la première fois en Haïti, la chanteuse de soul haïtiano-américaine Malou Beauvoir pour ne citer que celles-ci.

Pour cette 11e édition, le « PAPJazz » présentera également ses propres productions, avec le pianiste cubain, Gonzalo Rubalcaba et son trio Volcano, le violoniste français Didier Lockwood, le chanteur martiniquais Tony Chasseur accompagné du pianiste Ronald Tulle et du bassiste Michel Alibo, et bien sûr des artistes haïtiens, locaux et de la diaspora, avec notamment Sarah Elizabeth Charles, qui a déjà participé au festival en compagnie de Willem Delisfort, Mikaben, le duo Vanessa & Alex Jacquemin, ou encore la relève qui viendra de groupes comme SMS, Emmanuel Smith ou la jeune Alexa.
Les autres ambassades partenaires seront également bien représentées : l’Allemagne avec le trio de Sebastian Schunke, la Belgique, l’Espagne et les Etats-Unis, enfin le Mexique.

Le site internet du festival.

A propos de la Fondation Haïti Jazz : Organisation à but non lucratif fondée en mars 2007 afin de promouvoir la pratique de la musique en Haïti, en particulier à travers le Festival International de Jazz de Port-au-Prince. La Fondation cherche à rendre accessible des formations continues de professionnalisation, travaille à la conservation du patrimoine musical haïtien et promeut le kreyòl jazz, favorisant sa diffusion, son évolution, et sa promotion en Haïti et à l’étranger.