Scènes

Eve Risser White Desert Orchestra

La Dynamo, Pantin, 13 septembre 2015


Photo © Christian Taillemite

Dans le cadre de la programmation Under The Radar du festival Jazz à la Villette.

Avec son White Desert Orchestra, Eve Risser a fait chavirer la Dynamo, pleine à craquer pour l’occasion. Créée dans le cadre d’une résidence à Banlieues Bleues et présentée lors de l’édition 2015 du festival, la musique du White Desert Orchestra s’écoute comme la bande originale d’un voyage dans la nature sauvage des grands espaces américains. Inspirée par les grands canyons de l’Ouest des États-Unis, Eve Risser tente, explique-t-elle avec beaucoup d’émotion, de remplir le vide avec des notes, de combler l’espace entre leurs deux versants. Invoquant volontiers la géologie (ses compositions évoquent la structure d’une pierre, la formation des roches métamorphiques ou la matière organique qui compose la Terre), elle concocte des pièces très originales, très personnelles, où elle semble déverser la musique qui bouillonne en elle, à la fois onirique et magmatique, méditative et sauvage.


JPEG - 154.2 ko
Photo © Christian Taillemite

Ça suinte, ça coule, ça érupte, ça couine, ça crisse. Les timbres de chaque instrument s’entrechoquent au gré des combinaisons entre musiciens, créant ainsi autant de textures et de climats. Brillamment servie par des musiciens hors norme (mention spéciale au batteur Sylvain Darrifourcq, qui maintient la tension tout au long du concert), la musique vous prend aux tripes pour vous emmener vers des contrées inexplorées. On connaissait ses talents de pianiste et de flûtiste (notamment entrevus dans l’Orchestre National de Jazz de Daniel Yvinec) ; on découvre avec ce somptueux projet ses grands talents de compositrice.

La composition de l’orchestre :

Sylvaine Hélary flûtes, Sophie Bernado basson, Antonin-Tri Hoang saxophone alto et clarinettes, Benjamin Dousteyssier saxophones ténor et baryton, Eivind Lønning trompettes, Fidel Fourneyron trombone, Kim Myrh guitare électro-acoustique et guitare électrique, Eve Risser piano et composition, Fanny Lasfargues basse électro-accoustique, Sylvain Darrifourcq batterie et percussions.

Retrouvez ici le reportage photo du concert de Christian Taillemite.

par Julien Aunos // Publié le 28 septembre 2015
P.-S. :

Dans le cadre du festival Jazzdor de Strasbourg, Eve Risser sera en concert avec son White Desert Orchestra le 17 novembre 2015. Le 10 novembre, elle y présentera Donkey Monkey, duo déjanté qu’elle forme avec la batteuse japonaise Yuko Oshima.

Teaser 1 et Teaser 2 du White Desert Orchestra

Photoreportage du WDO au festtival Banlieues bleues