Le jazz a sa tribune.

Edition du 23 juin 2019 // Citizenjazz.com / ISSN 2102-5487

Sortir

Une sélection de concerts
proposée par la rédaction.





Les Arènes du Jazz (Montmartre)

Communiqué :

Paris-Ateliers
Théâtre, musique et danse dans la Ville
présente
en partenariat avec le Festival Paris Quartier d’Été : LES ARÈNES DU JAZZ Arènes de Montmartre
Paris 18ème arrondissement 3ème édition
du dimanche 22 au vendredi 27 juillet 2007
Dave LIEBMAN - Steve SWALLOW - Adam NUSSBAUM Trio
Jean-Paul CELEA - François COUTURIER - Daniel HUMAIR Trio
Andy EMLER & le MegaOctet
Rhoda SCOTT
Lemmy CONSTANTINE
Martial SOLAL Trio

La 3ème édition du festival Les Arènes du Jazz organisé par Paris-Ateliers / Théâtre, Musique et Danse dans la Ville (association subventionnée par la Ville de Paris), se tiendra du 22 au 27 juillet 2007 dans le cadre des Arènes de Montmartre, au pied du Sacré Coeur, en partenariat avec le festival Paris quartier d’été.

Depuis 2005, année où Les Arènes du Jazz ont remplacé Jazz à l’Hôtel d’Albret dont la configuration ne permettait plus d’accueillir un public grandissant, la fréquentation n’a cessé de croître. Ce succès s’explique essentiellement par la qualité des artistes invités et du climat très particulier que le festival a su créer : proximité avec les artistes, jeux de lumière, charme sylvestre des Arènes, etc.

La programmation 2007, concoctée par les créateurs du festival - Emmanuel Dechartre et Jean-François Foucault, associe de nouveau têtes d’affiches et découvertes qui transformeront, le temps de six concerts, la butte Montmartre en planète jazz !

- Dimanche 22 juillet – Trio Dave LIEBMAN (saxophones) – Steve SWALLOW (basse) – Adam NUSSBAUM (batterie)

L’unique concert à Paris, cette année, de ce trio « All Stars » constitué de trois des plus importants musiciens du moment emmenés par le très charismatique Dave Liebman, compagnon de route de Miles Davis. Une musique libre et sensuelle servie par trois musiciens au sommet de leur art.

- Lundi 23 juillet – Trio Jean Paul CELEA (contrebasse), François COUTURIER (piano), Daniel HUMAIR (batterie)

Trois des plus beaux disques et des plus beaux concerts de la jeune classe du jazz des années 80 ont été interprétés par Jean Paul Céléa et François Couturier. Ils jouaient une musique lumineuse, faite de mélodies très inspirées, servies par une technique irréprochable. Le duo de ces artistes qui comptaient parmi les meilleurs musiciens de cette génération s’est rapidement enrichi de l’apport de Daniel Humair, mentor de luxe de ces jeunes pousses, lui-même poussé par cette musique dans ses derniers retranchements techniques et musicaux. Le 23 juillet sera le premier concert de leur reformation et donnera à entendre en « live », le programme de leur prochain CD (sortie prévue en octobre prochain).

- Mardi 24 juillet - Andy EMLER le MegaOctet

Superbe pianiste, compositeur arrangeur de grand talent, Andy Emler est un musicien très recherché, aventurier, défricheur. Ce créateur infatigable, cristallisateur d’énergie, a trouvé avec la formation du MégaOctet (9 musiciens), l’instrument permettant à son talent d’organisateur de musique de littéralement exploser. Il a su rassembler autour de lui le meilleur de la scène du jazz français d’aujourd’hui pour former l’un des orchestres français actuels les plus inventifs.

- Mercredi 25 juillet – Rhoda SCOTT

En duo avec batterie, Rhoda Scott, populaire organiste chanteuse, impressionne par sa capacité - avec l’unique concours d’un batteur - à faire chanter et swinguer comme un orchestre son orgue « Hammond », instrument extraordinaire dont elle possède une incroyable maîtrise. Partout où elle joue, elle trouve l’adhésion du public car, organiste virtuose « aux pieds nus » et chanteuse, elle possède le charisme qui font des ses concerts d’intenses et chaleureux moments de communication avec le public.

- Jeudi 26 juillet – LEMMY CONSTANTINE et ses musiciens

A la rencontre de deux mondes. Lemmy Constantine (Jazz talents 2007 Adami), chanteur, proche par culture et par goût des grands crooners américains, interprète les standards du Jazz mais dans un environnement musical « manouche », avec l’orchestration classique (guitares, basse, violon, accordéon) du jazz tzigane. Ce télescopage des styles apporte une vraie originalité à la musique de Lemmy Constantine qui chante avec retenue, simplicité et sans ostentation une musique qui renaît à cette occasion. Dernier CD paru « Meeting Sinatra and Django ».

- Vendredi 27 juillet – Martial Solal Trio

Happy Birthday Mister Martial Solal !
Ce sera la seule prestation de Martial Solal - cet été à Paris - dans cette formule, cet « Art du trio » (ici avec les frères Moutin) qu’il apprécie particulièrement à l’instar de tous les grands pianistes. Et Grand pianiste, Martial l’est sans conteste. Connu dans le monde entier, paré de toutes les reconnaissances possibles sur la planète Jazz, Martial est, certes, le pianiste virtuose admiré de tous et égalé par personne ; il est aussi la sensibilité même, avec cette capacité de faire apparaître des mondes différents et complémentaires qui s’entrechoquent dans des contrepoints de discours en perpétuelle évolution qui donnent le vertige.

Renseignements pratiques :

Lieu : Les Arènes de Montmartre
Croisement de la rue Chappe et de la rue Saint Eleuthère Paris 18°
Métro : Anvers ou Abbesses, puis funiculaire
Horaire : 21h
Prix des places : 15 €, tarif réduit : 12 €
Paris-Ateliers/Théâtre Musique Danse dans la Ville
Tél. 01 44 61 87 73 et Points de vente : FNAC, Festival Paris quartier d’été