Photo Reportages

Mean Steel

Un duo de cousins vikings débarque au festival normand

Album du portfolio PAN ! Festival 2019

Les Norvégiens de Mean Steel font l’ouverture du 8è festival PAN ! à Caen.
Les deux hommes-orchestre forment en définitive un orchestre de deux hommes, jouant chacun plusieurs instruments (souvent) simultanément et conjointement.

Les changements d’instruments, quelquefois acrobatiques, s’effectuent à la volée, favorisés par les bandes sonores des compositions, melting-pot d’enregistrements, extraits du quotidien et sons électroniques.
Le parfum discrètement givré d’effluves de jazz plane. Le traditionnel norvégien n’est jamais bien loin lui aussi, la quasi-totalité du répertoire a été écrite pour le duo par des compositeurs de musique contemporaine du nord du pays.
Audace de la formation - quartet à deux bouches et quatre mains - et variété des pièces (on dénombre pas moins de six compositeurs) ne laissent pas de place à l’ennui même si l’improvisation y est restreinte.
Les hommes de Tromsø clôturent cette belle performance à la mécanique éprouvante avec un morceau composé par Ola Asdahl Rokkones, le dynamique « Detta är inte begynnelsen » à la chaleureuse charpente des deux barytons avant de reprendre la direction du grand Nord.

Hans-Urban Andersson : violoncelle, clarinette, batterie, saxophone baryton, chant.
Ola Asdahl Rokkones : saxophone ténor et baryton, batterie, chant.

Compositions : Lars Skoglund, Erik Stifjell, Torbjørn Ingvaldsen, Erik Håkon Halvorsen, Rune Larsen and Ola Asdahl Rokkones.

Cliquez sur une image pour l'agrandir ou accéder au diaporama.
Reproduction interdite.

par Gérard Boisnel // Publié le 27 octobre 2019