Scènes

Pannonica - Présentation de la saison

Présentation de la 20è saison du club nantais avec mini-concert d’April Fishes.


Depuis plusieurs années, l’équipe du Pannonica ouvre la saison par une soirée de présentation de la programmation et un petit concert, histoire de redémarrer sur de bonnes bases. Et cette nouvelle saison s’annonce particulière car c’est la vingtième du club nantais.

Cette nouvelle saison au Pannonica s’annonce particulière car c’est la vingtième du club nantais. Elle débutera par trois soirées-événements les 25, 26 et 27 septembre pour se terminer en apothéose au printemps 2015 avec un concert regroupant, excusez du peu, l’OrphiCube d’Alban Darche et l’Orchestre National de Jazz sous la direction d’Olivier Benoit !

Pour ces trois soirées inaugurales, Cyrille Gohaud a invité de grandes figures de l’improvisation telles que Daunik Lazro, Jacques Di Donato, Jean-Luc Cappozzo ou encore Didier Lasserre, mais aussi de jeunes musiciens parmi lesquels Fanny Lasfargues, Soizic Lebrat ou Julien Desprez. Il y aura les nantais Alban Darche, Geoffroy Tamisier, Baptiste Trotignon, Hoarse, Sidony Box et François Ripoche. Et enfin, les superbes François Corneloup et Hélène Labarrière, Emile Parisien et son quartet ou encore Géraldine Laurent en compagnie de Manu Codjia et Christophe Marguet.

La suite du programme sera conforme au travail réalisé par le Pannonica depuis toujours : ouverture sur tous les jazz, de sa version manouche (Guitar Family Connection) à ses déclinaisons les plus contemporaines (Big Four invite Tony Malaby, The Red Hill Orchestra), en passant par la musique improvisée (The Bridge #5) et les pratiques nées des mélanges entre jazz et musique cubaine (Harold Lopez-Nussa), noise (Acapulco, Luft), folklore slave (Gueorgui Kornzov). Et comme cette musique centenaire s’est toujours nourrie de sa propre histoire, il y aura les « relectures » avec Supersonic de Thomas de Pourquery, The West Lines ou encore Johnny’s Scrapbook de Guillaume Hazebrouck.

Enfin, parce que le Pannonica est aussi un outil culturel ancré dans son environnement, l’équipe poursuivra ses actions culturelles, notamment auprès des scolaires (écoles maternelles, élémentaires, collèges et lycées) tout en favorisant la découverte de l’univers musical par les plus jeunes avec les concerts Panno’kids.

Pour clore cette première soirée, quatre jeunes musiciens viennent présenter le résultat de leur résidence. April Fishes regroupe Sylvain Darrifourcq, Romain Dugelay, Manuel Adnot et Adrien Dennefeld. Après deux jours de résidence quelque peu tourmentés, les voilà sur scène pour trois morceaux au caractère déjà bien trempé. Ils s’étaient déjà fait remarquer séparément, mais April Fishes va au-delà de la simple rencontre : on sent un véritable partage humain qui rejaillit sur ce qui se joue. La musique est puissante, l’écriture est déjà aboutie.


JPEG - 87 ko
Manu Adnot & Romain Dugelay / April Fishes © Michael Parque

L’instrumentation mêlant violoncelle, guitare et saxophone baryton aux côtés de la batterie permet d’avoir une circulation de la ligne de basse, ouvrant des espaces pour le jeu et l’improvisation. L’association des timbres est également une véritable réussite, qui nous rend impatient de découvrir cette musique foisonnante in extenso lors du concert de création qui aura lieu mi-octobre à Nantes avant une seconde date à Lyon dans la foulée.