Roberto Negro danse le Dadada à Lyon

Cliquez sur une image pour accéder au diaporama

En janvier dernier l’Amphiopéra de Lyon proposait deux jours de résidence au pianiste Roberto Negro.
La première soirée jouée en deux parties avec Danse de Salon un duo, avec Théo Ceccaldi, virtuose et joyeusement iconoclaste. Le second set, Rencontre, avec Vincent Courtois et Julian Sartorius qui complètent le duo pour un concert de création.

Le lendemain, Roberto Negro propose son trio Dadada, avec ses thématiques nocturnes et oniriques aux fluctuations imperceptibles et un certain goût pour la surprise.

Reproduction Interdite

par Christophe Charpenel // Publié le 18 mars 2018