Citizen Eye

Daniel Erdmann


Daniel Erdmann © Laurent Poiget

JPEG - 144.3 ko

Se lancer dans un concert en solo, quand on est saxophoniste, c’est un sacré défi. Et ce n’est pas un défi que pour le musicien. Quand ce solo se déroule dans le cadre d’un important festival, comme D’Jazz Nevers, on mesure bien le risque pris quand tant d’autres se contentent de caresser le public dans le sens du poil. Daniel Erdmann, muni de son ténor, s’est ainsi retrouvé seul devant un nombreux public dans une belle salle du Musée de la Faïence à Nevers, en novembre 2016. Et il s’en est tiré comme un chef, s’attirant une belle ovation d’un public au départ circonspect.