Carla Marcotulli

How Can I Get to Mars ?

Carla Marcotulli (vc) ; Sandro Gibellini (gt) ; Dick Halligan (p) ; Dave Carpenter (b) ; Peter Erskine (dms) ; Quartetto Dorico

Distribution / Label : ACT/Harmonia Mundi

Enfin de la fraîcheur. Dès les premières notes on est conquis par la sincérité et le naturel de cette chanteuse. Beaucoup de charme dans la voix, et une présence vocale qui se passe très bien d’effets, (ça repose des poseuses). L’originalité de la formation, quatuor à cordes et guitare, est très bien servie par les arrangements toniques (écoutez l’enthousiasme des cordes sur « Rocco’s Rythm ») et élégants de l’auteur-compositeur lui-même Dick Halligan, fondateur de Blood Sweat & Tears.

Agréable aussi que ce disque ne comporte que trois reprises dont deux standards, même si elles sont ici interprétées joliment et avec sobriété. Les dix compositions mettent mieux en valeur la personnalité de Carla.

Le titre “Autoritratto” qu’elle signe avec sa soeur pianiste Rita porte tout le “fascino” de leur langue natale, d’une mélancolie qui ne veut pas se dire et se révèle avec pudeur dans une belle mélodie douce-amère ; il a pour seul défaut d’être trop court ! On souhait que le prochain album soit tout en italien…