Photo Reportages

Jazz à Mulhouse

Le festival « Jazz à Mulhouse », qui fêtait cette année ses vingt ans, est resté fidèle à ses orientations : partager avec un public une vraie passion, celle des expériences musicales parmi les plus aventureuses et innovantes dans le domaine de la musique improvisée. A raison de quatre concerts par jour pendant six jours, on a vécu des moments intenses… Notamment avec le trio de saxes très free « Brötzmann, Vandermark, Gustafsson », ou l’incroyable complicité de la contrebassiste Joëlle Léandre en duo avec l’accordéoniste Pascal Contet. De même avec le trio « Cappozzo (tp), Lovens (batt), De Joode (basse) » : une improvisation totale sur le fil du rasoir, entre technique éblouissante et connivence intuitive. Presque télépathique…

Cliquez sur une image pour l'agrandir ou accéder au diaporama.
Reproduction interdite.

par Laurent Abécassis // Publié le 12 octobre 2003