Photo Reportages

Neil Young & Crazy Horse

Vienne le 16 juillet 2013.

Situé en dehors du Festival de jazz (qui s’est terminé au matin du 14 juillet), le concert de Neil Young était proposé à la presse par l’organisation de Jazz à Vienne.

Sur scène le groupe fonctionne dans la fusion en formation serrée, avec l’intensité des regards comme moyen de communication. La musique épaisse, pâteuse, du Crazy Horse s’affranchit du temps et des genres. « C’est comme ça, et c’est tout » semblent dire les yeux du boss, qui n’échange pratiquement pas avec son public. Peu importe, finalement, puisque tout est dans l’énergie moite du groupe. La voix, intacte, est un miracle, un medium intemporel. Pourtant ces gars-là sont ancrés dans le présent, bien plantés sur la scène, look quelconque et gros godillots. Un concert de deux heures, superbe et inoxydable.

Neil Young guitare, voix, Frank Sampedro guitare, voix, Billy Talbot basse, voix, Ralph Molina batterie, voix.

Cliquez sur une image pour l'agrandir ou accéder au diaporama.
Reproduction interdite.

par Christophe Charpenel // Publié le 26 août 2013