Photo Reportages

Paolo Fresu Devil 4tet

« Carpe diem » au conservatoire de Caen, le 12 mars 2019.

Le conservatoire de Caen recevait ce mardi Paolo Fresu avec son diabolique quartet, un peu moins électrique que jadis mais quand même amplifié, avec de la réverb et des effets. L’énergie s’est donc déplacée vers la transe répétitive, comme dans le morceau « Moto Perpetuo ». Et les ballades y ont gagné en sérénité. Carpe Diem.
Alain Lambert

Paolo Fresu, trompette et bugle ; Bebo Ferra, guitare ; Paolino Dalla Porta, contrebasse ; Stefano Bagnoli, batterie.

Cliquez sur une image pour l'agrandir ou accéder au diaporama.
Reproduction interdite.

par Gérard Boisnel // Publié le 12 mai 2019