Citizen Eye

Vincent Courtois


JPEG - 735.6 ko

Vincent Courtois attend Dominique Pifarély. Ils ont deux heures pour préparer leur concert. A peine en place, il est déjà profondément concentré sur ce duo qu’ils ne jouent pas assez souvent. L’efficacité des répétitions nous permettra de jouir le moment venu d’un concert phénoménal où la part d’écrit et la part d’improvisé se lieront de telle manière qu’il sera impossible de les reconnaître. Qu’importe, pourvu qu’on ait l’ivresse …
Vincent Courtois, Europa Jazz 2016 ; peintre exposé : Julien Spianti.