Scènes

De New York à Tours

Le Petit Faucheux évolue.


Après près d’un quart de siècle passé au 38 rue des Cerisiers, lieu aussi renommé qu’exigu, le « Petit Faucheux », va, toujours à Tours, transiter dès le 23 mars 2002 par la Salle Louis Jouvet avant d’élire domicile en 2004 dans les locaux du Centre Dramatique Régional et d’initier un pôle régional « Jazz et Musiques Improvisées ». En y entraînant avec lui tous les acteurs du jazz de la scène tourangelle dont il aura été, depuis sa création en 1983, l’un des pôles et animateurs principaux.

C’est en 1989, au moment ou les Tourangeaux offraient au Petit Faucheux un piano quart de queue, que Michel Audureau et Alain Berger, rejoints en 1995 par Bernard Aimé, allaient définitivement faire de ce club « l’un des épicentres du jazz en France » (Jazzman). Une histoire dont la seule énumération des artistes qui y ont participé suffit à témoigner de sa richesse : Bernard Lubat, Mal Waldron, Joachim Kühn, Louis Sclavis, Daunik Lazro, Michel Portal, Hal Singer, Julien Lourau, Kenny Baron, Sophia Domancich, Stephan Oliva, Jef Sicard, Paul Motian, Ramon Lopez … Soient quelques-uns des 1472 musiciens programmés à ce jour par le Petit Faucheux. Sans oublier des formations locales que ce dernier a, en les accueillant, aidé à se faire connaître.

Lieu de diffusion, le Petit Faucheux allait, avec non moins de réussite, diversifier son action via :

  • la création en 1992, née de la rencontre entre le Petit Faucheux et Chris Mc Gregor, du label indépendant AA en partenariat avec Radio France Tours.
  • la publication, à partir de 1995, de « Jazz actuel », journal diffusé exclusivement sur le net depuis 2001.
  • des « Feuilles d’Automne » aux « Feuilles d’Impro », l’organisation dans toute la région de « master classes » animées par des musiciens aussi prestigieux que Dave Liebman, Kenny Baron, Richard Beirach, Steve Lacy, Lee Konitz, Kenny Werner … en partenariat avec « Jazz à Tours ».
  • l’élaboration, à la demande de la région Centre Tours, d’un réseau jazz et musiques improvisées avec une antenne dans chaque département de la région (Contrat Régional d’Initiative Culturelle et Artistique). Un réseau grâce auquel plus de cent concerts ont été à ce jour organisés sur l’ensemble de la région.
  • la Présidence de la « Fédération des Scènes de Jazz et de Musiques Improvisées » créée en septembre 1996 à Tours à l’initiative du Ministère de la Culture.

Autant d’initiatives qui valent bien un « jubilé ». Sous forme d’un festival regroupant certains des musiciens et des formations les plus créatifs du moment de New York à Tours via la Suisse.

  • Le 19 mars : Le Fonda / Stevens Group (EU), quartette constitué, outre du contrebassiste Joe Fonda et du pianiste Michael Jefrey Stevens, d’Herb Robertson (tp) et d’Harvey Sorgen (dm). Parmi les musiciens aux côtés desquels ont joué ces derniers figurent Anthony Braxton, Dave Douglas, Kenny Barron, Chico Hamilton, Jack DeJohnette, Ahmad Jamal, Roswell Rudd, Bille Frisell et, en ce qui concerne Herb Robertson, Tim Berne, Marc Ducret, Mark Elias, John Zorn, Dewey Redman et les membres du « Liberation Orchestra » de Charlie Haden.
  • Les 20, 21 et 22 mars : Le Fonda / Stevens Group et le saxophoniste Mark Whitecage (EU, Fr), entouré de Dominique Duval (b) et Jay Rosen (dm), qui inviteront Daunik Lazro (saxes) (Fr)
  • Le 23 mars : Le trio de Mark Whitecage.
  • Les 24 et 25 mars : Le batteur Daniel Humair (Suisse) et son Baby Boom Quartet (Fr) au sein duquel officient ces jeunes instrumentistes que sont Matthieu Donarier (saxes, cl), Manu Codjia (g) et Sébastien Boisseau (b).
  • Le 27 mars : Triade (Fr), groupe emblématique de la scène régionale qui, composé de Cédric Piromalli (p), Sébastien Boisseau et Nicolas Larmignat (dm) a obtenu le 2ème prix de groupe lors du dernier Concours de la Défense.
  • Les 28 et 29 mars : Le MOB quartet (La Musique d’Ornette est Belle) (Fr). Un hommage à Ornette Coleman par une « soufflerie » tourangelle, Jean Aussanaire (saxes) et Olivier Thémines (cl), et une rythmique normande, Patrice Grente (b) et Jean-Benoit Culot (dm).

Informations : 02 47 38 29 34
Réservations : 02 47 38 67 62

par // Publié le 4 mars 2002