Chronique

Old School Funky Family

Paul-Antoine Roubet (ss), Illyes Ferfera (as), Vincent Andrieux (ts), Julien Buros (bs), Sébastien Desgrans (acc, kb), Pierre Lature (soubassophone), Jérôme Martineau-Ricotti (dms).

Label / Distribution : Auto Productions

« Le premier album éponyme », indique la réclame envoyée aux journalistes (cela s’appelle un communiqué de presse, ou un dossier de presse, quand c’est plus copieux ; les initiés disent CP ou DP). Quand on pense que ce groupe, paraît-il, écume les scènes depuis une dizaine d’années… Où étions-nous pendant tout ce temps ? Au bar ? À nous dorer la pilule ? Impossible de reconstituer mon emploi du temps… Peu importe : après une petite dizaine d’écoutes, et en affichant toujours le même sourire de ravi de la crèche, je peux vous le dire : c’est de la bonne ! De la bonne musique, en l’occurrence du funk jouissif (petit pléonasme pour être certain d’être bien compris). Le groupe est composé d’un quartet de saxophones, d’un soubassophone, d’un accordéon et d’une batterie. Les sept musiciens ont tout pour eux : la technique (mais on s’en moque), le collectif (c’est mieux), l’énergie (sinon mieux vaut faire de la musique pop), et le sens des compositions (mélodies, arrangements avec idées lumineuses).

Difficile de sortir un titre (d’ailleurs les noms valent déjà le détour) plutôt qu’un autre tant cet enregistrement ne quitte pas les sommets. Peut-être feront-ils le « buzz » avec leur relecture très réussie de « Around The World » de Daft Punk. On est moins séduit par le seul titre chanté, mais le texte est une grosse rigolade (donc, finalement, c’est assez remarquable). Ils ont bien fait de se retirer (momentanément) de la scène pour passer en studio. Et nous, nous passerons les voir la prochaine fois sur scène… ça fait juste une dizaine d’années qu’il aurait fallu le faire.