Photo Reportages

David Chevallier & Elise Caron (2005)

5 novembre 2005. Au Point éphémère (Paris 19è)

« The Rest Is Silence est le second opus d’un cycle de travail entamé avec « Des Nouvelles de Buzzati », travail portant sur le rapport entre texte et musique. Mais il ne s’agit plus ici de texte parlé mais de chansons basées sur des poèmes de Cesare Pavese, encore que le terme « chansons » ne me semble pas tout à fait approprié car il suggère une suite de petites pièces sans rapport les unes avec les autres, ce qui n’est pas mon propos.

Peut-être devrais-je donc dire « lieder » en référence aux « Kindertotenlieder » de Gustav Mahler ou au « Voyage d’hiver » de Franz Schubert ? En effet, de par le choix des textes (l’intégralité du recueil « La mort viendra et elle aura tes yeux », plus quelques autres poèmes), la structure de « the rest is silence » s’apparente plus à ce type d’œuvre qu’à un simple tour de chant.

Mais la référence à des compositeurs du XIXè siècle ne doit pas porter à confusion : l’univers musical de ce spectacle sera résolument moderne, à la frontière entre jazz et musique de chambre et l’instrumentation permettra d’obtenir une palette sonore extrêmement riche.

Et c’est ici l’un des aspects de ce projet qui me tient le plus à cœur : réunir des artistes venants d’horizons différents, apportant la richesse de leurs expériences propres, et composer une musique qui en fasse la synthèse, tout en servant les sonorités du texte.

J’ai donc demandé à Elise Caron de me prêter sa voix (ses voix ?), et à Yves Robert, Michel Massot et Denis Charolles d’improviser sur les orchestrations que je réserve à l’ensemble Octoplus.

Une rencontre passionnante de diversité et d’originalité. »

(© David Chevallier)

Cliquez sur une image pour l'agrandir ou accéder au diaporama.
Reproduction interdite.

par Hélène Collon // Publié le 16 janvier 2006