Chronique

David Phillips & Freedance

David Phillips (b), Rez Abbasi (g), John O’Gallagher (sax), Tony Moreno (dm, perc)

Label / Distribution : Naxos

Il est des naissances qui conditionnent votre vie. C’est le cas du contrebassiste David Phillips. Fils du contrebassiste Barre Phillips, David a indéniablement assimilé la musique de son père. On retrouve dans cet opus les influences et les conceptions musicales d’Ornette Coleman, Paul Bley ou bien encore John Surman, compositeurs qui ont bercé son enfance.


Freedance est à l’origine un ensemble basé uniquement sur la collaboration de ses musiciens, même si aujourd’hui, le contrebassiste fait figure de leader. L’identité de Freedance trouve son achèvement dans la liberté donnée à chaque musicien de suivre sa propre orientation musicale.
Il en résulte un climat envoûtant et lancinant insufflé par un drive énergique et parfois minimaliste qui laisse la place à une créativité sans limites.

David Phillips & Freedance seront en concert à la Maison de la Radio (Paris) le Samedi 9 Mars 2002, en première partie de Dr Knock.