Citizen Eye

Stéphane Galland


Stéphane Galland © Laurent Poiget

JPEG - 144.6 ko

Mercredi 22 juin s’ouvrait à Fontainebleau le Festival Django Reinhardt, le lieu habituel, à Samois-sur-Seine, étant inondé. Le troisième concert de cette première soirée présente le quartet du projet Red and Black d’Ibrahim Maalouf.
Nous sommes accrédités pour faire des photos des musiciens et notamment du formidable batteur Stéphane Galland, interviewé à cette occasion. Malheureusement, c’est impossible, les photographes ne sont autorisés à exercer leur métier que pendant un quart d’heure - les deux premiers morceaux, durée pendant laquelle la scène est plongée dans l’obscurité, de brèves et violentes lumières éclairant par intermittence le leader, mais jamais ses partenaires.

Ce portrait permet de prendre conscience des conséquences dommageables pour la presse spécialisée et ses lecteurs, de telles pratiques, infondées sur le plan juridique, et impliquant une privatisation de l’espace public très préoccupante (le conseil départemental, les communes concernées étant largement impliquées sur le plan financier et logistique dans l’organisation du festival).