Scènes

Brussels Jazz Festival, reportage dessiné (deuxième partie)

La troisième édition du Brussels Jazz Festival au Flagey mise en images.


La troisième édition du Brussels Jazz Festival au Flagey s’est déroulé du 12 au 21 janvier 2017. Sur l’affiche, le 14/01 : Avishai Cohen Quartet suivi par le Mark Guiliana Jazz Quartet. Le 20/01, c’était le trio Phronesis qui jouait, suivi par Nik Bärtsch et Sons of Kemet.

JPEG - 284.2 ko

L’Avishai Cohen Quartet jouait la musique de « Into the Silence », disque dédié à la mémoire du père d’Avishai. Avec Yonathan Avishai (p), Barak Mori (b) et Ziv Ravitz (d)


JPEG - 190.9 ko

Avishai Cohen (t) et Ziv Ravitz (d)


JPEG - 131.6 ko

Les musiciens emballés par le solo de Ziv Ravitz (d).


JPEG - 123.1 ko

Un bis plus léger.


JPEG - 251.6 ko

Après Avishai Cohen c’était le tour du Mark Guiliana Jazz Quartet pour finir la soirée.
Sur la scène Mark Guiliana (d), Jason Rigby (ts), Fabian Almazan (p) et Chris Morrissey (b).


JPEG - 137.2 ko

Chris Morrissey (b)


JPEG - 119.1 ko

Quand Jason Rigby (ts) était « in the groove », il soulevait légèrement son pied gauche.


JPEG - 200.9 ko

Mark Guiliana (d)


JPEG - 162.4 ko

Un solo de Fabian Almazan (p)


JPEG - 225.1 ko

Le Phronesis Trio jouait dans le Studio 1 de Flagey, un véritable bijou Art Déco. Jasper Høiby (b), Ivo Neame (p) et Anton Eger (d)


JPEG - 159.2 ko

Jasper Høiby (b)


JPEG - 251.8 ko

Anton Eger (d)


JPEG - 270.1 ko

Les Sons of Kemet créaient un véritable mur de son dans le hall de Flagey. Ici Theon Cross au tuba.


JPEG - 284.1 ko

Un hall bien rempli de gens et de grands piliers au milieu : il était quasiment impossible de voir les deux batteurs (Maxwell Hallett et Tom Skinner), encore moins de faire un dessin de l’ensemble.


JPEG - 337.2 ko

Des danseurs et danseuses hyper-enthousiastes.


JPEG - 279 ko

Shabaka Hutchings (s) et Theon Cross (tuba)


JPEG - 260.9 ko

Shabaka Hutchings (s) et Theon Cross (tuba)


JPEG - 126.9 ko

Theon Cross s’est mis à la percussion pour le bis.