Portrait

Jean-Marc Jafet dans le boudoir de Proust

Un rêveur épris d’images et de mélodies...


Bassiste de cœur et mélodiste dans l’âme, Jean-Marc Jafet est l’exemple-type du musicien ouvert : on a pu l’écouter dans des environnements aussi divers que l’ONJ d’Antoine Hervé, le Trio Sud, Marcia Maria, Khalil Chahine, Agora (son groupe actuel), et beaucoup d’autres encore, tant il a enregistré. Ses goûts et ses couleurs reflètent cet esprit, comme a pu le constater Marcel...

  • Ma madeleine...

Ma famille.

  • Le bonheur musical parfait...

La communion des musiciens avec les auditeurs.

  • En tant que musicien, j’ai été le plus heureux...

Chaque fois que j’ai eu l’impression de rêver en jouant de la musique.

  • Le trait principal de ma musique...

La mélodie.

  • Si je devais changer une chose dans ma musique...

J’ajouterais des arrangements de cordes à mes compositions.

  • Ma plus grande peur quand je joue

Que le son ne corresponde pas avec la musique.

  • Ce que j’ai réussi le mieux dans ma vie musicale...

La composition.

  • Mon plus grand regret musical...

De ne pas avoir accompagné Nougaro.

  • Je rêve de jouer...

Avec Wayne Shorter, Stevie Wonder, Milton Nascimento, Pat Metheny.

  • La qualité que je préfère chez un musicien...

Son originalité.

  • Les fautes musicales qui m’inspirent le plus d’indulgence...

Celles qui sont humaines.

  • Mon instrument préféré...

La contrebasse.

  • Les musiques que j’aime par-dessus tout...

Celles qui nous font rêver.

  • Mes héros musiciens...

Jaco Pastorius, Horace Silver, John Coltrane, Miles Davis, Milton Nascimento, Carlos Jobim, Sylvain Luc, André Ceccarelli, Christian Escoudé, Babik Reinhardt, Carlos Santana...

Jean-Marc Jafet © Alexandre Lacombe
  • Mes disques de chevet...

Still Life (Talking), Pat Metheny Group, Native Dancer, Wayne Shorter, Cluba de Esquina 2, Milton Nascimento, Amoroso, Joao Gilberto, Caravanserail, Santana, A Love Supreme, John Coltrane.

  • La chanson que je siffle sous ma douche...

« Dans mon île » H. Salvador.

  • Ma note favorite...

Ré.

  • En musique, je déteste par-dessus tout...

Le mensonge, « faire semblant de ressentir ».

  • Mes peintres favoris...

Dali, Gauguin.

  • Mes films cultes...

Voyage au bout de l’enfer, Alien 1, Little Big Man.

  • Mes auteurs favoris...

Marcel Pagnol, Léo Ferré, Jacques Brel.

  • Ma boisson préférée...

Le café.

  • Mon plat préféré...

Le boboun [1].

  • Mon occupation favorite...

La musique.

  • Le don de la nature que je voudrais avoir...

Jouer de tous les instruments de musique avec facilité.

  • Le morceau que je veux pour mon enterrement...

“Lush life” Billy Strayhorn.

  • L’état présent de ma démarche musicale...

La mélodie qui transmet des images.

  • Ma devise...

Se mentir le moins possible.

par Bob Hatteau // Publié le 19 décembre 2005

[1plat vietnamien à base de vermicelles et de porc (avec du bœuf, on parle de biboun) macérés dans une sauce à l’huître et au curry (NDLR)