Scènes

Citizen Jazz s’adapte à tout

Voici la nouvelle version du magazine, la quatrième depuis sa création en 2001.


Voici la nouvelle version du magazine, la quatrième depuis sa création en 2001.

Soucieux de s’adapter à l’évolution de la technologie mais aussi des comportements des internautes et lecteurs, nous avons travaillé presqu’un an pour réaliser une nouvelle version de notre magazine offrant une meilleure lisibilité, un sommaire plus dégagé, plus aéré, qui fait la part belle à l’image.

Le format désormais adaptatif permet de consulter Citizen Jazz à partir de n’importe quel terminal portable, téléphone ou tablette, comme sur un écran d’ordinateur. La version est la même, nul besoin de télécharger une application.

En page d’accueil, les focus de la semaine sont présentés dans la visionneuse. Une section Dossiers propose désormais des regroupements d’articles à thématique commune. Le premier célèbre les vingt-cinq ans du MegaOctet d’Andy Emler.

Notre Agenda disparaît. À l’heure où les réseaux sociaux regorgent d’annonces de concerts, il n’est plus nécessaire de proposer un tel outil, qui demande un travail conséquent à l’équipe comme aux lieux de diffusion. Vous retrouverez notre propre sélection de concerts dans la rubrique Sortir ; elle est opérée par la rédaction parmi les centaines d’annonces reçues chaque mois.

Nous espérons que cette nouvelle présentation vous permettra de mieux naviguer à travers les dizaines de milliers d’articles et documents sur le jazz que Citizen Jazz propose gratuitement depuis quatorze ans.

Nous remercions Benoît Boulangier (Agenciz) qui a réalisé le graphisme et l’intégration des éléments et Octopuce, notre hébergeur militant, pour l’aide apportée à cette nouvelle maquette.

N’hésitez pas à nous écrire si vous constatez des problèmes techniques, ou pour nous faire part de vos remarques, suggestions ou compliments à l’adresse redaction@citizenjazz.com.