Jukka Perko Avara

Invisible Man

Jukka Perko (as, ss), Jarmo Saari (el g), Teemu Viinikainen (ac g)

Distribution / Label : ACT/Harmonia Mundi

Jukka Perko est un saxophoniste finlandais qui évolue dans des contextes variés, pouvant tout aussi bien jouer dans de grands orchestres classiques que partager la scène avec des monstres du jazz comme McCoy Tyner ou Niels-Henning Ørsted Pedersen. Avec Jarmo Saari et Teemu Viinikainen, deux compatriotes guitaristes, il forme le trio Avara, dont ACT publie le premier disque.

Le parti pris est celui d’une musique épurée où les guitares (électrique et acoustique) restent presque constamment en retrait pour laisser au saxophone le soin de l’interprétation des thèmes et des solos. Invisible Man est un disque qui a bien du mal à nous convaincre de la pertinence de ce choix. Majoritairement constitué de compositions des trois musiciens qui, pour agréables qu’elles soient, ne favorisent que peu l’implication de l’auditeur, le répertoire est entaché par trois fautes de goût qui affectent sérieusement la qualité du projet. Ce sont trois reprises, une d’Eric Clapton (« Tears In Heaven »), une de Peter Gabriel (« Don’t Give up ») et une de Gabriel Fauré (« Pavane ») dont l’interprétation, bien trop lisse, gomme les attraits.

C’est d’autant plus dommage que certains passages nous laissent imaginer ce que cette musique pourrait avoir à offrir, comme les phrasés lyriques entrecroisés sur « Open Door » ou la mélodie épurée de « Sweet Solitude ».