Chronique

A+B

Dédale

Sebastian Sarasa (bs), Simon Riou (as)

Label / Distribution : Camille Productions

Ils ne sont pas encore bien médiatisés et pourtant ces deux saxophonistes proposent un album qu’on imaginerait volontiers sorti des cerveaux de musiciens accomplis. Rien n’est simple ici et c’est fort heureux. Dédale – le titre est explicite – est un album où les phrasés de Simon Riou au saxophone alto et ceux de Sebastian Sarasa au baryton se lovent dans des déambulations originales. On aurait en effet pu imaginer que pendant que l’un des saxophones – et plus particulièrement le baryton – était en mode walking bass, l’autre développerait des solos après avoir décliné le thème. Ce n’est généralement pas le cas, même si une partie du très beau « Free Pop » est ainsi construite. Le baryton et l’alto ne sont effectivement pas confinés à des rôles d’accompagnant et de lead voice. Les deux se mêlent, s’entremêlent et on aurait bien des difficultés à isoler la basse et le chorus. L’un et l’autre clopinent, trottent ou flânent et, ce faisant, discutent. On imagine bien ces musiciens en péripatéticiens et on se joint tout naturellement à leurs discussions d’esthètes.

par Gilles Gaujarengues // Publié le 30 avril 2023
P.-S. :