Tribune

Jacques Bisceglia, un œil se tait

Jacques Bisceglia (21 octobre 1940-1er mars 21013) est parti dans l’inconnu.



Nous avions collaboré avec lui, nous reviendrons sur ce photographe qui, à force de discrétion et de modestie, n’a pas toujours été apprécié à la hauteur de son talent.
Jacques Bisceglia (21 octobre 1940-1er mars 21013) est parti dans l’inconnu. Jacques parlait, beaucoup, avec fougue, de la musique et des musiciens qui, avec son épouse, étaient toute sa vie. Mais les photos de ce grand témoin du jazz, des Sixties jusqu’à ces dernières années, parlaient, elles aussi - ou plutôt racontaient ; souvent, même, elles en disaient long…


JPEG - 55.2 ko
Lol Coxhill, Photo Jacques Bisceglia


Nous disons aujourd’hui notre tristesse en attendant de revenir plus longuement sur son parcours.


JPEG - 36.5 ko



JPEG - 303.3 ko
Crédit Hélène Collon